180 collégiens rencontrent les anciens combattants de la Martinique

Vues : 166

Dans le cadre de la prochaine commémoration du 11 novembre, près de deux cents collégiens et lycéens martiniquais (Collège Belle-Etoile à Saint-Joseph, Lycée Joseph Zobel à Rivière-Salée, Lycée Nord Caraïbe à Bellefontaine et Lycée Bellevue à Fort-de-France) ont participé à une Journée de la Mémoire et de la Citoyenneté au Fort Saint-Louis, ce vendredi 7 octobre.

jmc

Organisée avec la coopération des forces armées aux Antilles et de l’office départemental des anciens combattants (ODAC), cette matinée de commémoration a permis plusieurs moments d’échanges et de rencontres intergénérationnelles entre les élèves et quatre anciens combattants des guerres d’Algérie et d’Indochine.

jmc-10

Parmi eux, M. Clément Loza, 93 ans, vétéran de la Seconde Guerre Mondiale et des guerres d’Algérie et d’Indochine, mais aussi Mme Irène Merlin, ancienne chef de poste au centre de transmission durant la guerre d’Algérie. Les élèves ont pu leur poser plusieurs questions sur les valeurs qu’ils partagent, leur idée du patriotisme, de la république et de la citoyenneté, mais aussi les marques douloureuses de la guerre et leurs cicatrices.

jmc-7

À la question « Comment était-ce, d’être une femme pendant la guerre ? », Mme Merlin répond : « C’était d’être un être humain, comme tout le monde. » Et tous de conclure : « Le plus beau des cadeaux que nous pouvons avoir, c’est la paix. »

jmc-17

Quatre jeunes militaires ont ensuite pris le relais pour témoigner des raisons de leur engagement actuel dans la Marine, à terre ou embarqués, et communiquer leur vision de l’esprit de la Défense, garant de notre indépendance nationale. La matinée s’est terminée par une visite de la base navale.

 

Texte & Photos : Mickaël Léonce


1 commentaires :

  1. zépol karé

    Pour ces jeunes en passe d’être endoctrinés je leur conseille de lire le livre d’ Yves Benot  » les massacres coloniaux »

Les commentaires sont fermés