2015 une année dense pour les Forces Armées aux Antilles

Vues : 125
FAA-Forces-armees-Antilles-2015-Martinique-PBK-003

En 2015, les Forces armées aux Antilles (FAA), force de souveraineté prépositionnée dans l’arc caribéen, ont participé aux missions de protection du territoire et des intérêts nationaux tout en contribuant à renforcer les liens opérationnels avec les partenaires de la zone.

Toutes les unités des FAA, leurs 1 000 militaires et près de 300 civils de la Défense se sont mobilisés, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour protéger la France et les Français aux Antilles face aux menaces actuelles et aux situations de crise.

FAA-Forces-armees-Antilles-2015-Martinique-PBK-007

Déployée en Afrique de l’Ouest du mois d’août au mois de novembre 2015, la frégate de surveillance Germinal a participé à la protection des intérêts français dans la zone et contribué à la diminution de l’insécurité maritime en aidant les marines africaines riveraines à renforcer leurs capacités d’action dans les domaines de la sécurité et de la surveillance maritime.

Au large des côtes martiniquaises et guadeloupéennes, les frégates de surveillance Ventôse et Germinal ainsi que le patrouilleur côtier de la gendarmerie maritime Violette ont œuvré en mer pour lutter, de concert avec les acteurs français et étrangers de l’action de l’Etat en mer, contre les trafics illicites de drogue par voie maritime. Les trafics illicites et, plus spécifiquement, les narcotrafics, constituent un des principaux enjeux sécuritaires dans la région des Caraïbes.

FAA-Forces-armees-Antilles-2015-Martinique-PBK-002

Basées en Martinique et en Guadeloupe, ces bâtiments agissent « à la source », depuis nos îles françaises qui servent de véritable base avancée dans la lutte contre les flux avant que les produits ne soient livrés et dispersés en métropole. Grâce à l’action conjointe des services français positionnés dans la zone maritime Antilles, plus de 8,4 tonnes de drogue ont été interceptées en mer, dont 6,2 tonnes par les frégates de la Marine nationale.

FAA-Forces-armees-Antilles-2015-Martinique-PBK-015

2015 a aussi été marquée par deux attentats sur notre territoire. En réponse, l’armée française a fait preuve d’une détermination sans faille à lutter contre les menaces terroristes. Les FAA ont été associées à cet effort. Engagées tous les jours dans le cadre de leurs activités permanentes de protection du territoire, elles ont été réquisitionnées par le préfet et ont déployé le 33e régiment d’infanterie de Marine pour compléter le dispositif Vigipirate en Martinique et en Guadeloupe en janvier et en décembre 2015.

En parallèle, les FAA ont maintenu 24 heures sur 24 leur dispositif d’assistance aux populations dans les îles françaises ou étrangères, en soutien des plans de secours de la préfecture en cas de catastrophes naturelles. L’engagement du remorqueur portuaire côtier Maïto dans les opérations de secours à la population dominiquaise suite au passage de la tempête tropicale Erika en est un exemple.

En 2015, les FAA ont aussi été l’un des moteurs de la coopération régionale. Que ce soit en mer ou à terre, en opérations ou en entraînements, les interactions avec les partenaires étrangers ont été quasi-continues. Cette politique d’interactions et de coopérations se poursuivra sur le même rythme en 2016.

FAA-Forces-armees-Antilles-2015-Martinique-PBK-005

Les FAA ont également conduit une action permanente auprès de la jeunesse antillaise. 4000 jeunes et moins jeunes ont été sensibilisés sur l’année 2014/2015 à l’esprit de Défense et aux valeurs républicaines et citoyennes. 208 sessions de Journées de Défense et Citoyenneté (JDC) au profit de 6816 jeunes en Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy et 5432 jeunes en Martinique ont été menées dans le but d’enseigner la Défense, de recenser, de détecter et d’orienter les jeunes en difficulté. Et ce sont également 120 Martiniquais et de près de 160 Guadeloupéens qui se sont engagés au sein de l’un des trois armées.

FAA-Forces-armees-Antilles-2015-Martinique-PBK-001

Les forces armées aux Antilles garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis les départements de la Martinique et de la Guadeloupe. Elles constituent un dispositif interarmées à dominante aéromaritime de premier plan sur le théâtre Caraïbe, en coordination avec les forces armées en Guyane. Les FAA conduisent trois missions principales : l’action de l’Etat en mer sous l’autorité du délégué du Gouvernement pour l’action de l’Etat en mer (DDG AEM) afin de combattre efficacement le narcotrafic en mer et de coordonner la mise en œuvre des plans d’urgence en mer, l’assistance aux populations en cas de catastrophe naturelle et la coopération internationale et inter-administration.