2021 : année du nouveau baccalauréat

Vues : 568

Les choses changent et l’éducation n’est pas en reste. Le Baccalauréat se modernise et en 2021, les lycéens auront droit à la nouvelle version. Plus de précisions ci-dessous.

Tout est parti d’un constat. L’examen ne prépare pas assez efficacement aux études supérieures auxquelles il donne pourtant accès. De plus l’organisation actuelle de l’examen repose sur des épreuves finales beaucoup plus nombreuses que chez nos voisins européens. Et enfin la concentration d’un grand nombre d’épreuves dans un temps très court n’est pas satisfaisante. Elle ne récompense pas les efforts réalisés par les candidats dans la durée et pose des difficultés organisationnelles. C’est afin de corriger ces défauts qu’une réforme du baccalauréat a été pensée. Avant de s’intéresser aux changements, voici quatre principes qui restent inchangés.

  • Le bac est obtenu à partir d’une moyenne générale de 10/20
  • Il n’existe pas de note éliminatoire ou de note plancher
  • Le système actuel de compensation et de mentions est maintenu
  • L’oral de rattrapage est maintenu en tant que seconde chance

Ce qui change

Un contrôle continu pour valoriser le travail des lycéens en première et terminale. Il compte pour 40% de la note finale. En pratique cela correspond à des épreuves communes dans les disciplines étudiées par l’élève et une prise en compte des bulletins pour une part limitée de la note finale. Les épreuves terminales pour se projeter vers l’enseignement supérieur. Elles comptent pour 60% de la note finale.

Cela correspond à une épreuve anticipée de français en fin de Première avec un écrit et un oral revisités. En Terminale quatre épreuves sont prévues : Au retour des vacances de printemps, deux épreuves portant sur les disciplines de spécialité choisies par le candidat. En fin d’année scolaire, deux épreuves communes à tous les candidats : la philosophie dans la grande tradition française, plus que jamais essentielle pour conforter l’esprit critique et un oral terminal préparé tout au long du cycle terminal. En Baccalauréat général, les filières disparaissent et l’enseignement s’organise comme ci-dessous :

Concernant le baccalauréat technologique, l’organisation en série est maintenue. Toutes les séries bénéficient d’enseignements communs : français, philosophie, histoire géographie, enseignement moral et civique, langues vivantes 1 et 2, éducation physique et sportive. Ces derniers sont complétés, en fonction des séries, par des mathématiques, de la physique chimie, etc.