8 mars : ni la Saint-Valentin, ni la fête des mères !

Vues : 399

Ce rappel important, on a pu le lire dans plusieurs presses. Les auteurs expliquaient que cette date n’est pas la journée de la femme, avec des opérations bassement mercantiles du type, une paire de chaussures achetée, une paire offerte, comme on a pu malheureusement le voir. Ce 8 mars est la journée internationale de lutte des droits des femmes créée au début du 20 ème siècle dans un esprit militant qui rend hommage au combat en faveur de la reconnaissance politique et sociale.

En Martinique, cette journée internationale des droits des femmes sera marquée par de très nombreuses manifestations et initiatives dans tous les domaines, politiques, économiques, ou encore culturels.

Quand le Préfet de la Martinique va à la rencontre de femmes qui exercent le métier de maçons finisseurs. A l’occasion de cette rencontre particulière, Franck Robine verra ces femmes qui ont choisi ce secteur du bâtiment ce jeudi 8 mars à 10 heures au chantier SOGEA.
L’objectif est d’obtenir un contrat de mission d’au moins 6 mois pour travailler sur le chantier du lycée Schœlcher à Fort de France.

Autre hommage, de la CTM la Collectivité Territoriale de Martinique : à toutes ces femmes qui ont contribué au terrassement et construction de routes à travers des métiers pénibles et périlleux. Elles transportaient sur la tête, dans des paniers, mannes ou trays, les pierres, cailloux, roches…par exemple, la route de la Trace connue aujourd’hui, dans sa portion allant de

Deux Choux au Morne Rouge, en passant par le tunnel de la Propreté et Fonds Marie-Reine, a été construite après l’éruption volcanique de 1929. Ce métier de portage a aussi servi pour le charbon pour les bateaux de la Compagnie Transatlantique.
La manifestation débutera vendredi 9 mars à 11 heures sur la route de la Trace.

Ce jeudi soir 18 heures, une conférence aura lieu au 6 ème étage de la mairie de Fort de France sur le thème : Combats de femmes d’ici et d’ailleurs.
L’UFM, Union des Femmes de Martinique va aussi organiser une conférence à 18 heures à la maison des syndicats sur le thème : Audacieuses et offensifs, audacieux et offensives, pour en finir avec le sexisme.

Un œuf et l’association Culture et Egalité vont proposer les 9, 10 et 11 mars un week-end culturel composé d’expressions et d’expositions

Et toujours dans le domaine culturel, Tropiques Atrium programmé pour ce jeudi soir 20 heures un western féminin Wild west women qui comporte 9 épisodes de 25 minutes chacun.

Photo d’illustration : miiadbt.canalblog.com