« Banou Conseils » : Un jeune martiniquais Directeur et conseiller dans l’immobilier

Vues : 594

« On est là pour conseiller toutes les personnes qui ont un projet immobilier, on va, entre autres, les accompagner, leur trouver un financement avec les banques partenaires ». Le Directeur d’Agence et conseiller immobilier Yann Magit est un expert dans le courtage. Les clients de Martinique et de Guadeloupe sont nombreux à faire appel à ses services à l’Agence Banou Conseils à Paris.

Des antillais qui souvent se heurtent à des conflits locatifs. Souvent dûs à leurs modestes salaires de fonctionnaires ou qui subissent des problèmes raciaux quand ils quittent leurs îles pour travailler en métropole.

« Au début c’était dur, on ne nous faisait pas confiance. Ils voyaient des jeunes issus de la diversité. On s’est battu on a montré notre sérieux, on a travaillé beaucoup prouver qu’on est aussi compétent que les autres. Maintenant, on voit le résultat, ce sont eux qui viennent à nous ».  

A Paris, forts de leur détermination, les jeunes conseillers de « Banou Conseils » ont désormais leur place dans le monde de l’immobilier. Ils nous annoncent avec panache, un taux de 70% de réussite sur l’ensemble de leurs activités en Europe et aux Antilles.

Écouter, convaincre, proposer, la petit équipe de « Banou Conseils » se fait connaître au gré des Festivals ou de rencontres propices à croiser la clientèle ultramarine. A la Foire de Paris à la Porte de Versailles, installé entre le stand de la Réunion et de la Guadeloupe, le martiniquais Yann Magit est attentif à l’affût de clients potentiels qui s’approchent de « Banou Conseils », qu’on peut traduire en créole antillais par « Donnez-nous des Conseils ».

Du 27 avril au 8 mai dernier, Yann Magit n’a pas quitté son poste au stand qu’occupe l’agence de courtage dans l’espace du Monde Créole à la Foire de Paris.  Depuis deux ans, le jeune antillais est courtier à « Banou Conseils » , une jeune entreprise qui célèbre ses sept ans, créée par Youri Nozius, le Président Directeur Général de la jeune société.

En partenariat avec Bouygues Immobilier, Nexity, la Cogedim, Karibean Construction ou Vinci « Banou Conseils » est qui met en relation les clients et les propriétaires qui vendent leurs bien. Souvent nous précise le jeune martiniquais, ce sont des futurs propriétaires qui veulent tout simplement construire ou acheter un bien déjà bâti.

 Sur le stand de Martinique, s’ils sont nombreux qui entourent les collaborateurs de l’agence, les visiteurs ultramarins ne sont pas les seuls à s’intéresser aux offres de « Banou Conseils ». Métropolitains comme antillais sont leurs principaux clients tout au long de l’année. Si l’agence existe depuis quelques années c’est depuis deux ans que Yann Magit, d’origine de Martinique et de Guadeloupe a rejoint l’équipe composée « d’amis d’enfance » qui s’activent toute la journée pour se faire remarquer parmi les milliers de visiteurs à la Foire de Paris.

C’est Erick Ngando qui s’arrête quelques longues minutes et qui discute avec une famille qui se renseigne pour un prochain rendez-vous.

Patty Obabela, le conseiller en immobilier est rarement en pause, debout à l’entrée du stand, il propose avec humour ses prospectus ou cartes de visite.

Quand Tenrence Diak s’active sans compter son temps, pour attirer la clientèle au milieu des fauteuils rouges au couleur de l’enseigne de l’Agence « Banou Conseils ».

Pour « être courtier quand on est issu de la diversité, il faut de la persévérance, quand on a de bons résultats les clients sont satisfaits. C’est ainsi qu’on se fait accepter dans le monde de l’immobilier ». Yann Magit est parti de ce constat pour devenir le jeune conseiller en Immobilier qu’il est aujourd’hui.

Le jeune courtier a d’abord passé des examens de comptabilité et de gestion, a suivi des stages de conseiller crédit, fait des immersions en entreprise comme conseiller en immobilier, courtier en assurance, des « qualifications qui lui permettent de gérer un dossier du début jusqu’à la fin », nous précise Yann Magit. Et le martiniquais nous explique comment il est lui aussi devenu propriétaire de son appartement en région parisienne.

Un salaire mensuel de 1500 euros, des revenus modestes trop bas pour se loger, Yann envisage de devenir propriétaire. Le jeune martiniquais saute le pas et trouve « son bonheur » dans le 9.4 (Val-de-Marne). Une bonne idée qui lui donne envie d’aider ses compatriotes dans ce domaine où les ultramarins hésitent à acquérir des biens fonciers, qu’ils soient en métropole ou aux Antilles. Il se lance en 2013.

Elodie a pris connaissance de « Banou Conseils » dans une salle de cinéma de Rosny Villemomble, qui projetait l’annonce publicitaire de l’Agence immobilière. Deux ans plus tard, elle est en face de Patty Obabela. Il la renseigne avec attention, la jeune femme d’origine martiniquaise cherche un appartement en métropole. En attendant, souriante et rassurée, Elodie complète sa fiche de renseignements. Un futur contrat sans doute, un nouveau rêve à réaliser pour l’agence « Banou Conseils ».


Yann Magit, nous raconte son parcours professionnel qui l’a fait devenir Directeur d’agence et conseiller dans l’immobilier. Il insiste sur son rôle en tant que conseiller qui accompagne ses clients dès leur envie d’achat jusqu’à la livraison de leur bien.

Écoutez le jeune martiniquais, il était à la Foire de Paris, le lundi 8 mai 2017, quand Dorothée Audibert-Champenois l’interroge :

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy
Photos C’news Actus Dothy