A la veille du Tour des Yoles, le maire du Robert en désaccord avec Alain Dédé

Vues : 24
tour-des-yoles-2015-derniere-version-650x737

A la veille du Tour des Yoles Rondes de la Martinique, l’organisation et la commune d’accueil du prologue s’opposent encore sur un détail de tracé.

Le maire du Robert, Alfred Monthieux est en total désaccord avec le président de la Fédération des Yoles Rondes, Alain Dédé et il s’est exprimé ce jour lors d’une conférence de presse.

Le conseil municipal de la ville du Robert aurait également décidé ce jour en séance extraordinaire de ne pas signer la convention avec la Fédération des Yoles Rondes et de ne pas verser pas les 40 000 euros de subvention. A cela il faudra rajouter l’annulation des 36 500 euros de Cap Nord.

Le tour serait-il menacé ? Ecoutez Alfred Monthieux ! Affaire à suivre demain !

 

 


4 commentaires :

  1. Nicolas

    Le maire du Robert a tout à fait raison dans son comportement au sujet du tour de la Martinique des yoles rondes. Le président de l’association dans une interwiew, s’est montré très prétentieux et présomptueux; sans aucun respect pour le maire du robert, disant, que celui-ci n’avait rie à dire sur l’organisation du tour des yoles. Oui, mais, on lui demande de payer. Et c’est normal qu’il réclame un bilan après chaque tour…..

  2. danilo mostera

    Dede y zat temps y pâti missie ka foute bordel
    maire Robert ni raison
    La politique entre dans la yole
    La région ce pas an vache lait non plus
    Il pa la pou payé
    La plupart ce moun an ka vin fait la fête, yo ni yen a fout Di yole
    Il faut revoir le concept du tour
    Il y a trop de derives

  3. Benzeghiba

    Comment offrir un événement comme la course des yoles sans qu’il y est un contrôle financier surtout quand les commune la région y participe, ces contrôles sont un devoir car cette argent est le notre et comment est il gérer …. A qui profite cette argent sinon y a profit est il bien reparti, ce que fais le Robert peut étonner certains mais c’est plutôt les communes qui donne sans contrôle qui est pas normale.
    La course oui oui mais une course avec des règles sportives et financière.
    Que cette fête ne soit pas un moyen pour certain de détourner de l’argent et puis dans 2 ans plus de fête car plus d’argent.

  4. Mélanie

    Avec une telle subvention je me demande si on est au Quatar ou sur le rocher de Monaco, pourquoi est ce nos impôts qui doivent payer ? pourquoi ne pas faire payer ceux qui prennent 80.00 € pour une traversée. et qui font un chiffre d’affaires substantiel lors du tour,
    Ou sont les privés ? Par ailleurs, avec une présidence à vie, on ne peut pas innover
    pourquoi ne pas mutualiser les efforts ? le Maire du Robert a parfaitement raison, il est temps de lever le voile

Les commentaires sont fermés