A vos cartables, besaces et sacs à dos, la rentrée commence aujourd’hui !

Vues : 297

Ils sont plus de 77000 écoliers, collégiens et lycéens à reprendre le chemin des salles cours à partir d’aujourd’hui. Hier se sont environ 6000 enseignants qui avaient effectué leur rentrée.

La rentrée générale approche à grands pas, mais pour l’instant il faut se remettre doucement dans le bain et s’approprier les lieux pour ceux qui changent d’établissements ou simplement retrouver ses repères de l’année précédente pour les autres. Retrouver ces camarades de classes s’en faire de nouveaux, découvrir les professeurs et surtout l’emploi du temps qui rythmeront durant une année le quotidien des élèves. Les plus négatifs mettront en avant le grand retour des embouteillages, mais cela fait partie du jeu.

La rentrée 2016-2017 est aussi placée sous le signe de la réforme des collèges, qui ne plait pas aux enseignants. D’ailleurs une mobilisation nationale est prévue le 8 septembre. Les syndicats de Martinique assurent que le mouvement sera suivi sur l’île. Ils critiquent la disparition de l’apprentissage du latin mais également le manque d’informations sur les enseignements pratiques pluridisciplinaires (EPI) qui sont sensés associer deux matières pour une meilleure assimilation des connaissances. Les sections européennes du collège disparaissent, de même qu’une partie des classes bilangues.

La sécurité est l’autre élément important de cette reprise. Les chefs d’établissement devront prêter une attention particulière aux abords des écoles, collèges et lycées afin de réduire et éviter les braquages par exemple. Les dispositifs de sécurité devront être renforcés pour faire face à l’éventualité d’une menace terroriste, les personnels enseignants, administratifs et les élèves sont appelés par le Gouvernement à réaliser des exercices « attentat intrusion ». Quatre consigne ont été données à tous les établissements (accueil à l’entrée est assuré par un adulte, contrôle visuel des sacs peut être effectué, l’identité des personnes étrangères à l’établissement est systématique vérifiée et réalisation de trois exercices de sécurité durant l’année).

A.G