Adhésion de la Martinique et la Guadeloupe à l’Association des Etats de la Caraïbe

Vues : 17

 Serge Letchimy et Sebastián Piñera, Président du Chili à PétionVille

Le Vème Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Association des Etats de la Caraïbe (AEC) a débuté le 23 avril et s’est poursit jusqu’au 26, à Piéton-Ville, non loin de la capitale Port-au Prince en Haïti. En deux cent ans d’histoire, c’est la première fois que la République d’Haïti accueille un sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement.

A l’occasion de ce sommet, le Président du Conseil Régional, Serge Letchimy, a inauguré ce vendredi 26 avril au coté de la Présidente du Conseil Régional de Guadeloupe, Josette Borel-Lincertin, l’adhésion de ces deux Départements Français à l’Association des Etats de la Caraïbe, en tant que membres associés. Ce titre de Membres associés ouvre le droit à la Martinique et à la Guadeloupe d’intervenir directement dans les débats et de voter lors des réunions du Conseil des Ministres et des Comités Spéciaux sur des questions les concernant directement et relevant de leur compétence.

Le Président de Région, Serge Letchimy qui appelle depuis fort longtemps de ses vœux, un renforcement du processus régional de coopération et d’intégration de ces îles à l’AEC, s’est employer à défendre avec opiniâtreté les questions aussi importantes que sont le tourisme, le transport et les relations économiques extérieures afin de promouvoir le développement durable de la Grande Caraïbe et permettre ainsi de créer un espace économique élargi dans la région, profitable à tous et à chacun, comme il l’a exprimé dans son intervention.

“Cette adhésion de la Martinique à l’association des Etats de la Caraïbe (AEC), n’est plus un désir frustré, mais désormais une réalité.
Cette adhésion répond à des évidences humaines, géographiques, culturelles, et économiques.
Elle scelle notre appartenance au bassin caribéen.
Nous saluons et remercions tous ceux qui y ont contribué.
Mais au delà d’un acte bien engagé, c’est un pas fondamental pour l’avenir.
Nous ouvrons la porte d’une nouvelle ère pour notre pays: celle d’une diplomatie territoriale d’intégration politique et économique.
C’est une ouverture à partager.
C’est une espérance pour notre peuple.
Avec humilité, sans complexe, nous devons assumer ce nouveau défi.”

Source : serge-letchimy.fr

Photo : sergeletchimy.tumblr.com