Admiral T et Kalash sont en garde à vue

Vues : 1105

admiral-t-et-kalash-seraient-en-garde-a-vue

[Mise à jour le 14 novembre 2014]

Admiral T et Kalash ont été placés en garde à vue dans la nuit de mercredi à jeudi. L’information a été confirmée sur la page de l’artiste Kalash et suscite bien entendu de nombreuses réactions de la part des internautes.

Voici ce qu’on peut lire sur la page de Kalash ce jour :

Dans la nuit de Mercredi à Jeudi, Admiral T et Kalash ont été injustement placés en garde à vue.
Nous vous tiendrons très vite informés de la suite des événements. Les managements respectifs des deux artistes tenaient à démentir toutes les rumeurs infondées (buzz, tentative de coups marketing etc…) et à remercier tout le monde pour leurs soutiens et leurs nombreux messages.

Quelles sont véritablement les raisons de cette garde à vue? La question reste encore à éclaircir. Voir le témoignage d’un internaute ci-dessous.

[Article publié le 13 novembre 2014]

Cela semble à la fois invraisemblable et si banal … les deux stars antillaises du dancehall seraient mêlées à une histoire rocambolesque.

Cela se passerait au quartier Bastille, à Paris. Admiral T et Kalash se trouvent dans un immeuble avec quelques amis. Un homme, qui apparemment aurait eu du mal à apprécier le fait qu’ils soient regroupés, leur aurait demandé de circuler. Ne se laissant bien évidemment pas intimider, quelques-uns se seraient insurgés, se réclamant d’être des résidents.

L’homme, qui n’apprécie toujours pas, réclame avec insistance que ces derniers se dispersent. La femme d’Admiral T, Jessica, présente également à ce moment, aurait tenté de filmer la scène, mais se serait fait bousculer par l’homme qui, bien évidemment, aurait à son tour été bousculé par « la bande ».

L’homme, qui en fait se révélera être un policier en civil, aurait aussitôt appelé ses collègues en renfort. Ces derniers, venus en nombre conséquent, se seraient mis à « taper du nègre ».

Ne se laissant pas faire, Admiral, Kalash et « tous les autres » ont donc été placés en garde à vue.

Voici le témoignage d’un internaute sur cette affaire :

La vraie version, c’est qu’ils chahutaient et s’amusaient au bas de l’immeuble où ils sont logés, et Jessica Campbell femme et manager d’Admiral T filmait la scène, lorsqu’un gars vient lui demander ce qu’elle faisait. Elle ne lui répond pas et continue de filmer. Le gars prend son téléphone et le jette au sol violemment. Évidement les garçons ayant vu ce qui se passait sont venus demander au gars des comptes. A ce moment il décline son identité professionnelle, il apparait qu’il s’agit d’un policier en civil. Il appelle des collègues à son secours, s’ensuit dispute et bousculades et les garçons sont vite maitrisés et conduits au poste. Les policiers sur place les accusent de trouble de l’ordre et de refus d’obtempérer et outrage. Jessica a filmé toute la scène. Il s’agit bien d’un bel abus de pouvoir de la part des policiers.

Pour le moment, nous n’avons pas plus d’infos sur cette affaire révélée par BMJ