Affaire Ceregmia : Célimène et Logossah définitivement interdits à l’université

Vues : 33

fred-celimene-ceregmia

Fred Célimène et Kinvi Logossah, respectivement Directeur et Directeur adjoint du Ceregmia, qui demandaient la réintégration de leurs fonctions, se voient refuser jusqu’à l’accès même à l’université.

Tenant compte de différents rapports, notamment ceux de la Cour des Comptes, Corinne Mencé-Caster, la Présidente de l’Université des Antilles et de la Guyane, prenait la décision de suspendre Fred Célimène et Kinvi Logossah de leurs fonctions, leur interdisant par là même l’accès aux locaux de l’Université.

Estimant la sanction démesurée, le 20 juillet dernier, les deux hommes saisissaient donc le Conseil d’Etat, demandant à être réintégrés.
Ces derniers sont aujourd’hui déboutés, puisque la mesure disciplinaire prise à leur encontre a été confirmée par le Conseil d’Etat, suite à l’audience du 19 août dernier. Ils ne pourront donc pas réintégrer leurs fonctions et seront même interdits d’accès à l’université.

Notez qu’une enquête est parallèlement ouverte pour détournement de fonds publics en bande organisée.