Affaire Sandra Bland : pas d’inculpation pour la mort de l’afro-américaine

Vues : 352

Le grand jury du comté de Waller (Texas) a décidé de n’inculper personne dans l’affaire Sandra Bland, après huit heures de délibération. Un procès tenu à huis clos contrairement aux vœux de sa famille.

Sandra Bland, originaire de la banlieue de Chicago (Illinois) a été retrouvée pendue le 13 juillet 2015 dans sa cellule dans le comté de Waller dans le Sud du Texas.

.Le 10 Juillet 2015, la jeune femme afro-américaine est arrêtée au volant de son véhicule. Elle se prépare à changer de file et oublie de mettre son clignotant. Le policier, Brian Encinia, vérifie son permis de conduire, puis lui demande de poser son téléphone et d’éteindre sa cigarette, elle obtempère, lui répond qu’elle est dans sa voiture, et qu’elle n’y est pas obligée. Le ton monte, elle finit plaquée au sol, arrêtée et conduite au poste pour «agression sur fonctionnaire».

Sandra Bland reste en prison durant 3 jours et on la retrouve pendue dans sa cellule. Deux autopsies sont faites qui conclue à un suicide de la jeune femme. Le procureur-adjoint du comté de Waller (Texas) annonce que les preuves «sont compatibles avec un suicide», pour lui rien n’indique «qu’il s’agisse d’un homicide». Mais les proches de la victime et les militants de la cause antiraciste ne croient pas à cette théorie. Sandra Bland n’était pas une femme suicidaire selon sa famille.

La jeune afro-américaine était une militante des droits des Noirs du mouvement «#BlackLivesMatter» BLM (les vies noires comptent).

Ce décès en juillet 2015, intervient dans uncontexte de tension raciale aux Etats-Unis où il était souvent reproché à des policiers des arrestations injustifiées .Des arrestations dans des conditions floues au cours desquelles des hommes noirs étaient abattus par des policiers blancs. Une suite de bavures répétées qui ont soulevé de l’indignation et beaucoup d’interrogations dans le monde.

Le 6 mars 2015, Tony Terrell Robinson, 19 ans, est tué à son domicile à Madison (Wisconsin, nord) par un policier après des signalements d’incidents et de violences dans la rue. Le 4 avril, Walter Scott, 50 ans, est tué de huit balles par un policier blanc à North Charleston (Caroline du Sud).

Le 19 avril, Freddie Gray, une jeune Noir de 25 ans, est mort cinq jours après son arrestation à Baltimore (Maryland).

Le 6 mars 2015, Tony Terrell Robinson, 19 ans, est tué à son domicile à Madison (Wisconsin, nord).

Le 4 avril, Walter Scott, 50 ans, est tué de huit balles par un policier blanc suite à un banal contrôle enCaroline du Sud

D’autres «bavures» ont suivi provoquant la colère au sein de la communauté noire. Pour le candidat démocrate sénateur Bernie Sanders : « Elle (Sandra Bland) serait en vie si elle avait été blanche », Il appelle à «réformer le système judiciaire».

Dorothée Audibert-Champenois

Crédits photo : REUTERS