Airbnb, la plateforme de location connaît une forte croissance en Martinique

Vues : 432

Airbnb.fr est une plateforme communautaire qui permet à des particuliers de louer tout ou une partie de leur propre habitation comme logement d’appoint. Elle propose des fonctions de recherche et de réservations entre la personne qui offre son logement et le vacancier qui souhaite le louer. Gratuite et accessible, elle attire de plus en plus de propriétaires martiniquais.

Avec un peu plus de 300 annonces présentes sur le territoire martiniquais, pour un pris moyen de 75 € par nuit pour une personne seule, le site séduit par sa simplicité d’inscription et son esprit de partage communautaire.

Cependant, le succès d’AirBnb fait peur, notamment aux institutions du secteur touristique qui mettent en garde contre les locations illégales. S’imposant dès ses débuts comme véritable système économique alternatif, la plateforme communautaire s’est vue rattrapée par la législation en matière de location, à Paris, par exemple. Sous-location ou taxe de séjour, la Martinique n’échappe pas à la règle.

« Dès lors qu’un logement est mis en location saisonnière, ne serait-ce que quelques semaines par an, les loyers perçus doivent être soumis à l’impôt sur le revenu. Pour la taxe de séjour, si le propriétaire se trouve dans une commune qui a institué par délibération une taxe de ce type, il doit la collecter et la reverser à la municipalité », détaille José Delaunay Belleville, chargé de mission à la Dieccte.

Pour répondre à cette crainte, le site collecte dorénavant la taxe directement lors des transactions réalisées par les voyageurs et se charge de la redistribuer aux villes concernées. De quoi rendre son utilisation encore plus simple pour ses usagers.

 

Texte : Mickaël Léonce
Photo : Airbnb.fr