Alerte à la bombe : Aéroport Aimé Césaire Martinique

Vues : 19

[Mise à jour à 19:30]

Ce soir l’alerte est levée. Au final aucun engin explosif n’a été retrouvé mais l’enquête se poursuit pour trouver l’auteur de cette mauvaise farce. Il ou elle encourt 5 années de prison et 75.000 euros d’amende.

[Article publié à 13:30]

Depuis 8 heures ce matin l’aéroport Aimé Césaire est en état d’alerte à la bombe. Un appel téléphonique anonyme reçu par la CCI de l’aéroport informait d’un risque d’attentat et de la présence éventuelle d’une bombe à bord d’un avion. Du coup aucun vol au départ de la Martinique ce matin. La gendarmerie des transports aériens, la police de l’air et des frontières étaient mobilisés sur le tarmac pour contrôler les passagers, les bagages et les avions tous sans exception. L’aéroport a dû être fermé.

A 13:00, ce mardi 10 avril, l’alerte n’était toujours pas levée car la personne qui a passé l’appel n’a toujours pas été identifiée. Il s’agirait d’une femme. Tous les vols au départ de la Martinique sont immobilisés au sol par contre des avions peuvent atterrir mais ne repartent pas.

L’avion d’Air France qui venait de quitter la Martinique à destination de Cayenne a dû revenir pour un contrôle de bagages et des passagers. Après 2 heures de contrôle l’avion a pu repartir, mais c’était le seul à décoller ce matin de l’aéroport du Lamentin.

A 13:30 l’activité reprend progressivement à l’aéroport avec des contrôles draconiens sur les bagages, les passagers et les avions. L’alerte sera levée définitivement quand l’auteur de l’appel sera clairement identifié.

Affaire à suivre !