Alfred Marie-Jeanne se rend au Prêcheur et à Saint-Pierre

Vues : 702

Suite aux intempéries et aux nombreux dégâts occasionnés par les coulées de boues de ces derniers jours, le Président Alfred Marie-Jeanne de retour en Martinique, s’est rendu sur le terrain, ce dimanche 14 janvier, au Prêcheur et à Saint-Pierre, afin de faire le point avec les équipes de la Collectivité Territoriale de Martinique mobilisées depuis plusieurs jours.

L’occasion au Prêcheur de rencontrer les autorités, les maires des communes concernées, le sous-préfet de Saint-Pierre et les entreprises intervenant pour le compte de la CTM, de réaffirmer l’engagement de la Collectivité Territoriale de Martinique de travailler de concert avec tous les intervenants.

Accompagné du Directeur Général des services de la CTM, du Directeur général adjoint en charge des équipements et des travaux, de son cabinet, le Président a échangé au sujet des sites sensibles et à risques, et au sujet des interventions qu’il conviendra de mener, à court et à long terme. Il en a profité pour féliciter les différents services de la CTM qui travaillent directement ou indirectement sur le dossier ainsi que les entreprises et les sapeurs-pompiers du SDIS et de la SARA.

Au cours de cette visite, le Président Alfred Marie-Jeanne a rencontré les habitants du Prêcheur et les a assuré, face à leur inquiétude légitime, du soutien sans faille de la Collectivité.

Après le Prêcheur, le Président s’est rendu avec le Maire de Saint-Pierre et le sous-préfet sur les hauteurs de la rivière Roxelane à Saint-Pierre qui connaît un important phénomène d’érosion des berges, d’où l’inquiétude du Maire qui souhaite une intervention de la CTM. Cette érosion, en effet expose les habitations voisines des berges à de possibles glissements de terrains et menace l’ouvrage de la CTM, le pont Marthe sur la rivière Clitandre.

Le Président a acté le principe d’une intervention de la Collectivité pour préserver les ouvrages de la CTM et par la même les habitations immédiatement contigües. Il a demandé au sous-préfet d’intervenir auprès des services de l’Etat, en charge de la police de l’eau pour obtenir les autorisations d’interventions sur le site.

Ce lundi 15 janvier, les équipes de la CTM poursuivront les travaux de curage avec l’arrivée d’une troisième pelle mécanique de 40 tonnes, (2 pelles de 20 tonnes sont déjà à l’œuvre) en coordination avec les sapeurs-pompiers, dans la rivière du Prêcheur, mais également dans la rivière des Pères à Saint-Pierre, où cinq buses ont déjà été débouchées et six restent encore à dégager.

Ailleurs sur le Web