Anniversaire sanglant : lourde peine pour le meurtrier

Vues : 1101

Hier (8 février), la Cour d’assises a condamné Jean-Marc Michel a 15 ans de prison pour le meurtre de Bruno Paquit, 20 ans. Son complice écope de 4 ans de prison dont 2 ans avec sursis.

Mardi dernier (7 février) Jean-Marc Michel avait reconnu être le tireur du coup de feu qui a ôté la vie à Bruno Paquit, décédé à l’âge de 20 ans. Hier (8  février), à la barre le jeune homme dit qu’il regrette son geste. Pour rappel, les faits se sont déroulés dans la nuit du 11 au 12 mai 2013 une soirée d’anniversaire (la cousine de la victime fêtait ses 18 ans) se déroulait au quartier Démarche à Schoelcher.

La soirée a brusquement viré au drame quand des individus ont ouvert le feu à l’extérieur de la fête. La fusillade avait fait un mort, Bruno Paquit, et cinq blessés.Yvan C, l’autre accusé est poursuivi pour complicité de violences en réunion, avait également participé à la destruction des voitures liées à la fusillade.

L’avocat général requiert 4 ans dont 2 ans avec sursis pour Yvan C. et 15 années de réclusion criminelle pour Jean-Marc Michel. La cour d’assises a suivi les réquisitions de l’avocat général. Jean-Marc Michel est condamné à 15 années de réclusion criminelle et une interdiction de détenir et porter une arme pendant 15 ans de prison. Yvan C. écope de 4 ans de prison dont 2 ans avec sursis, une interdiction de détenir ou porter une arme pendant 10 ans et l’obligation de travailler.

A.G