Appel à soutenir Aboubakar Traoré, le steward harcelé par Air France pour sa coiffure

Vues : 78

Un steward d’Air France, Aboubakar Traoré, est sous le coup d’une menace de sanction pour avoir coiffé ses cheveux en courtes tresses africaines plaquées sur son crâne. (Voir photo ci-dessus)

La Faac et la Fédération Total Respect vous invitent à le soutenir de trois
façons :

A – En cliquant « J’Aime » ou « I Like It » sur la page Facebook du comité de
soutien : *http://www.facebook.com/gardetestressesabou*

B – En relayant sur vos comptes Twitter les infos relatives à cette affaire
à l’aide du *Hashtag Twitter : #AboubakarTraore*

C – En nous indiquant par retour de courriel votre accord pour être parmi
les premier/e/s signataires de la pétition « Garde tes tresses, Abou ». Vous pouvez signer à titre individuel ou en tant qu’organisation (dans les deux cas, merci d’indiquer votre département ou territoire d’outre-mer de résidence et votre qualité associative ou votre profession) :

PÉTITION : «GARDE TES TRESSES, ABOU !»

Paris / Rivière-Pilote, mercredi 11 avril 2012
_

À l’attention du Président-directeur général d’Air France, Monsieur Alexandre de Juniac,
et du Défenseur des droits, Monsieur Dominique Baudis

Monsieur le Président-directeur général,
Monsieur le Défenseur des droits,

Depuis 2004, M. Aboubakar Traoré, steward à AIR FRANCE, par ailleurs excellemment noté, est harcelé parce qu’il a coiffés ses cheveux en courtes tresses africaines, plaquées sur son crâne (comme Leroy dans «Fame»).

AIR FRANCE ment comme un arracheur de dents en déclarant à l’AFP, le 6 avril, que son manuel des règles de port de l’uniforme «stipule qu’un homme ne peut pas porter les cheveux longs ou des tresses». Il suffit de le lire : il autorise nommément les tresses africaines pour les hôtesses de l’air (p. 32) et ne les interdit en rien pour les stewards (p. 53) ! Pourtant, M. Traoré se voit maintenant menacé de licenciement : son employeur lui refuse l’embarquement et exige qu’il porte une perruque ou coupe ses tresses…

AIR FRANCE, déjà poursuivie pour fichage ethnique, insulte les personnes de couleur en déclarant simultanément : « L’image de la compagnie doit être uniforme dans un souci d’esthétisme et d’élégance. » C’est énoncer enfin clairement le motif du harcèlement subi par M. Traoré : selon la compagnie présidée par M. Alexandre Begoügne de Juniac (ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde, alors ministre de l’économie), les cheveux crépus des hommes noirs seraient «inesthétiques» et «inélégants»… Sur Internet, la «fachosphère» européenne applaudit.

La HALDE (Haute autorité de lutte contre les discriminations & pour l’égalité) a pourtant demandé à AIR FRANCE de mettre un terme à ce harcèlement «disproportionné». Cependant, le DÉFENSEUR DES DROITS qui lui succède, M. Dominique Baudis, semble satisfait d’une révision du «manuel» qui ne change rien : il conseille à M. Traoré d’obéir à sa hiérarchie…

AIR FRANCE continue à refuser aux stewards afro-descendants ce qu’elle accorde aux hôtesses afro-descendantes, au nom d’une étrange vision de ce que doivent être les corps des hommes noirs, d’un côté, et des femmes noires, de l’autre. En effet, ce ne sont pas les «tresses africaines» elles-mêmes qui posent problème (elles sont admises chez les femmes noires). Ce n’est pas leur longueur (celles de M. Traoré sont d’une dimension tout à fait raisonnable, comme on a pu le constater à la télévision). Faudrait-il en revanche, selon AIR FRANCE, contrôler et domestiquer davantage le corps des hommes noirs ? Une telle empreinte sur le corps de ces derniers, qui s’étend à l’intégralité de leur temps libre et de leur vie privée, évoque des heures sombres et n’est justifiée par aucun impératif commercial. Même l’armée ne demande plus aux militaires d’avoir toute leur vie la «boule à zéro» !

Pour ces raisons,

Solidaires de la manifestation réunie samedi 14 avril, les signatair/e/s de la présente pétition, réuni/e/ en Comité international de soutien à M. Aboubakar Traoré, à l’initiative de la FAAC (Fédération des associations africaines & créoles) et de la FÉDÉRATION TOTAL RESPECT | TJENBÉ RÈD (qui rassemble dix organisations de lutte contre les racismes, les homophobies & le sida), expriment les attentes suivantes :

1°) AIR FRANCE doit abandonner toute poursuite disciplinaire à l’encontre de M. Aboubakar Traoré, l’indemniser à hauteur du préjudice moral subi en huit années de harcèlement et lui accorder une promotion méritée au regard de la qualité constamment reconnue de son travail, promotion qui ne lui a évidemment pas été accordée au cours de ces huit années ;

2°) AIR FRANCE doit modifier son «manuel des règles de port de l’uniforme» et permettre explicitement à son personnel masculin de porter, comme son personnel féminin, des tresses qu’elle-même appelle «africaines» ;

3°) Le DÉFENSEUR DES DROITS doit revoir sa position sur ce «manuel» et constater que sa rédaction et plus encore son interprétation, littéralement «à la tête du client», continuent de livrer M. Traoré et ses collègues de couleur à l’arbitraire et aux humiliations de l’encadrement d’AIR FRANCE.

Premier/e/s signatair/e/s :

Personnes morales :

Personnes physiques :

_

Contacts :
Frank Anretar | president@lafaac.com |
David Auerbach Chiffrin | federation@tjenbered.fr |

Page Facebook : http://www.facebook.com/gardetestressesabou

Hashtag Twitter : #AboubakarTraore


3 commentaires :

  1. Guerchang Bastia

    INTERNATIONAL DREAD
    (I-DREAD)
    Nous responsable de INTERNATIONAL DREAD (I-DREAD) qui est une organisation internationale de defense des droits des DREADS a travers le monde qui a son siege sociale en HAITI soutient M. Aboubakar TRAORE dans ses luttes pour le respect de ses droits. L’organisation profite cette occasion pour inviter les dreads a s’organiser pour pouvoir defendre leurs droits collectivement. Et elle profite aussi l’occasion pour rappeler au monde entier sa devise: « Dread du monde entier unissez-vous ».

  2. Ping : SOS Racisme exclu d’un procès pour discrimination raciale‏ | Pôle discri SOS Racisme

  3. Ping : LES DIFFERENTES FACONS DE FAIRE DES LOCKS – Zafro

Les commentaires sont fermés