Après la Guadeloupe, il récidive et cambriole les femmes seules. Il est en prison pour 30 mois

Vues : 3041

Johann Cayachi est un cambrioleur qui s’introduit la nuit chez les femmes seules.
A Reims, deux femmes ont été réveillées la même nuit par ce voleur de 31 ans. Malgré leur frayeur, elles ont affronté courageusement le cambrioleur. Condamné plusieurs fois en Guadeloupe, Johann Cayachi fraîchement arrivé en France, a été présenté en comparution immédiate et il purge trente mois de prison ferme, indique le magazine en ligne L’Union.

Mercredi 7 septembre, une Rémoise est réveillée aux environs de trois heures du matin. Elle entend du bruit dans son appartement situé au premier étage. Johann Cayachi qui a escaladé une véranda d’une brasserie, s’introduit dans le logement. La femme réveillée l’interroge sur sa présence à son domicile. Elle n’obtient aucune réponse. Le cambrioleur se lève et s’enfuit avec son butin dans un sac.

Johann Cayachi déjà condamné à 17 reprises en Guadeloupe, récidive le même soir. Un quart d’heure plus tard, il franchit le deuxième étage d’un immeuble et réveille une autre Rémoise qui dort à la rue de Céres (centre-ville). Le cambrioleur qui découvre la seconde Rémoise, s’excuse et repose un ordinateur portable que la femme lui prie de ne pas emporter. Mais la femme malgré sa peur, n’hésite pas à demander du secours. Elle a eu le temps d’appeler une amie « noctambule », avant le départ de Johann Cayachi dans la nuit. Mais la police le retrouve, Johann Cayachi est arrêté. Après perquisition, les enquêteurs découvrent le butin de son premier vol dans son domicile.

En comparution immédiate jeudi 8 septembre, Johann Cayaci épuisé de ces sorties nocturnes, demande à être incarcéré pour dormir et il s’écroule dans le box des accusés en présence de son avocat commis d’office. Depuis jeudi soir, le cambrioleur est en prison pour trente mois de prison ferme, indique Actualités du Jour.

Dorothée Audibert-Champenois
PhotoFOuest