Après la prison, la compagne du chanteur Suppa espère revoir rapidement leurs enfants.


Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés : ,
Vues : 2406

4 ans de prison ferme et un an avec sursis pour Samantha Lamarre, l’ex compagne du chanteur de bouyon Suppa. C’est le verdict de la Cour d’assises de la Guadeloupe qui s’est prononcée mardi 16 mai dans une affaire de violence conjugale qui remonte à 2013.

La jeune femme âgée de 26 ans comparaissait pour avoir tué Suppa, de son vrai nom, Lincoln Robin, d’un coup de couteau en plein coeur, après une énième bagarre chez eux à Pointe-à-Pitre.

Car c’était devenu le quotidien du couple, les cris, les bagarres, les coups, avec des objets parfois devant les enfants.
Les jurés ont écarté l’intention chez Samantha Lamarre de tuer, rejoignant ainsi la défense.

L’avocat de la jeune femme a effectivement plaidé la thèse des violences ayant entraîné la mort, mais sans intention de la donner.

De son côté, l’avocat général avait requis 12 années de réclusion criminelle. L’accusée qui se retrouve derrière les barreaux, n’a qu’une nouvelle perspective, revoir rapidement ses enfants.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *