Après son succès en Martinique, le chanteur Prone se prépare pour les Etats-Unis

Vues : 291

Vendredi 1er décembre, un grand jour pour le jeune chanteur Prone, son album « High Odyssey », de quatre titres est enfin disponible à la vente. Il revient d’une petite tournée aux Antilles. Un succès ! selon les médias locaux. Prone, signe son retour en Europe, en annonçant la sortie de son premier Album, les étincelles pleins les yeux, le jeune chanteur martiniquais, se lance de nouveaux défis :


« C’est vraiment, un bel accomplissement, car cet album, je ne l’ai pas conçu seul, j’ai pu le réaliser, grâce aux soutiens de nombreuses personnes. De Martinique, de la Guadeloupe, de métropole et d’ailleurs depuis huit mois, date à laquelle j’ai lancé ma campagne de financement ».

Légèrement enrhumé, après sa longue tournée aux Antilles où le martiniquais a eu l’honneur de rendre hommage à la cantatrice Christiane Eda-Pierre, Prone, le contre-ténor qui évolue sur de la musique alternative, a tenu à nous rencontrer pour de nouvelles confidences.

« Cet album est la première pierre à mon édifice. Il parle de thèmes qui m’intéressent dans la vie. Je décrit des situations réelles qui m’importent beaucoup ».

Mais Prone, qui a été somptueusement reçu par ses compatriotes martiniquais, qu’ils remercient régulièrement, tient à se rapprocher de ses autres donateurs. Éparpillés en métropole et ailleurs, ils l’aident gracieusement soit pour sa logistique ou sa communication ou le soutiennent sur sa page facebook, dédiée à son album « High Hodyssey ».

Prone se veut multiculturel et il l’explique ainsi : « J’ai voulu parler aux autres dans mon album. Lancer un message à l’humanité ».

Ce message, niché dans son premier CD, a été créé, en s’écartant du baroque : « La musique alternative, est une musique sans code. Contrairement à l’Opéra, très codifié, j’ai choisi de travailler avec une musique qui n’a pas de limite et qui me permet de m’épanouir, comme je le veux ! »

Prone qui a découvert très jeune qu’il avait une voix particulière, s’est fait pourtant remarquer grâce à la musique d’Opéra. Aussi, il ne ferme pas les portes : « Je ne mets pas derrière mon dos, cette partie de ma vie. J’aime encore le Baroque, j’aime l’Opéra, et je suis contre- ténor. Mais j’ai voulu montrer la versatilité de ma voix. C’est une forme de virtuosité dans la polyvalence que je pratique avec ma voix. Je voulais toucher à plusieurs terrains ». « Je pense que j’ai fait un Album différent et contemporain ».

Et le jeune autodidacte, emporté par son succès en Martinique, commence à se projeter plus loin. Après la Martinique, après Paris et Londres, ce sont les lumières américaines qui l’attirent désormais. « C’est une image qui se dessine, car il es probable que je quitte Londres bientôt, pour rejoindre les Etats-Unis pour de plus grands projets ».

Son objectif, indique le jeune martiniquais Prone, s’est de s’ouvrir à d’autres influences et faire grandir sa musique : « A New-York, j’aimerais confronter mon univers musical aux autres artistes internationaux ».

Prone a des pistes, inspirées des musiques de films : « Disney, films, Label ». « Je suis autodidacte, chanteur, Noir, contre-ténor et je flirte avec des sons alternatifs. Je suis quelqu’un de pluriel, je souhaiterais que les gens voient ma diversité, et se reconnaissent en moi ».

«Pour l’instant, je suis encore à Londres et les fêtes approchent. Mes activités courantes ont repris. Ce sont des concerts qui s’enchaînent, des castings, des voyages, des projets qui se mettent en place pour l’année prochaine, dont une tournée pour ses fans de la Guadeloupe. Je prépare une grosse manifestaton pour le mois de mai 2018, qui célébrera la fête de toutes les mères, les vrais poto-mitan des familles antillaises »

A sa famille comme à ses nombreux fans, Prone a fait sa liste de cadeaux :
«Je dirai que mon voeu serait qu’une maison de disques trouve de l’intérêt à mon univers musical et me propose un contrat.»

Nous laissons, le jeune péléen, passionné de musique, s’engloutir dans la foule qui se presse autour du marché de Noël de Covent Garden, à Westminster, dans le Grand Londres.

Le chanteur martiniquais Prone, soigné et élégant « naturellement, car j’aime beaucoup la mode. Dans notre culture antillaise, on a le goût du Look. Ma grand-mère était une femme très élégante, je pense que j’ai puisé chez elle, cet amour pour le style A mon avis c’est propre à la culture afro-caribéenne. Mais je ne vous cache pas que j’ai une personne qui me conseille ».

Ecoutez l’artiste Prone, le martiniquais qui vit à Londres se prépare pour les USA :

Voici le lien de téléchargement de l’album et aussi d’écoute digitale et streaming :

https://kuronekomedia.lnk.to/HighOdyssey

https://www.difymusic.com/proneofficiel

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy

Images C’news Actus Dothy


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *