Association Antilles Models Agency : Découvrir, former et promouvoir les talents

Vues : 98

Au moment où la mode, aussi vaste soit elle, connaît un véritable « boom » avec une émergence de créateurs, beaucoup de jeunes hommes et de jeunes femmes, souhaitant s’investir dans le milieu, ne savent bien souvent pas comment s’y prendre ou à qui s’adresser. L’Association A.M.A, qui vient de voir le jour en Martinique, propose ses services en la matière. People Bo-Kay a rencontré pour vous son Président.

PBK : Quel est l’objectif de cette association?
Asso. A.M.A : L’Association Antilles Models Agency a le triple objectif de découvrir, former et promouvoir les talents. Il y a parfois des talents qui s’ignorent, donc il nous arrive de croiser certaines personnes, de discuter un peu avec elles sur le sujet et de voir ce qu’il serait possible de faire dans le milieu.

PBK : Comment vous est venue l’idée d’une telle association?
Asso. A.M.A : Nous sommes partis du constat que certaines personnes se faisaient « avoir » en acceptant un peu tout et n’importe quoi de la part de gens peu scrupuleux. Des soi-disant organisateurs d’événements qui les emploieraient pour une bouchée de pain, des pseudo photographes qui se serviraient de leur image à des fins un peu louches ou même des créateurs qui rechigneraient même à payer leur déplacement lors d’une prestation. L’Association A.M.A se propose d’être l’interlocuteur direct du futur modèle.

PBK : Vous avez parlé précédemment de talents, qu’entendez-vous exactement par là?
Asso. A.M.A : Le milieu de la mode demeure relativement vaste. Pour nous, les talents peuvent s’exercer dans la photographie, dans les défilés, dans la vidéo comme pour la publicité, etc. Une personne peut être très photogénique et ne pas correspondre pour défiler ou autre. Donc il s’agira d’abord de cibler le potentiel de l’individu, puis de l’orienter et bien évidemment de l’aider à percer.

PBK : Par rapport à ce qui se fait déjà, quel est le plus que vous apportez à ces personnes?
Asso. A.M.A : Nous n’entendons pas nous substituer à d’autres, mais nous souhaitons plutôt aux futurs modèles un choix un peu plus large. Il faut savoir également que les critères sont souvent des obstacles pour certaines personnes qui auraient aimé s’investir dans ce milieu. Du coup, certains qui ont du mal à réaliser leur rêve tombent parfois dans des travers et se retrouvent à faire n’importe quoi.

PBK : Vous avez parlé de critères. Pouvez-vous nous dire les vôtres en matière de recrutement de modèles?
Asso. A.M.A : Il y a les critères -tels que la taille- à côté desquels nous ne pouvons passer, suivant ce que l’on souhaite faire. Maintenant, au niveau de A.M.A, nous recrutons aussi bien les jeunes hommes que les jeunes femmes, sans critère de poids ou de taille, mais nous mettons en place un entretien personnalisé visant à bien établir les objectifs de chacun et être au clair sur son ou ses choix.

PBK : Et à partir de là, que se passe t-il?
Asso. A.M.A : Après cet entretien, tout est au clair dans la tête de chacun et la décision est prise de faire un bout de chemin ensemble ou pas. A partir de ce moment, il y a un certain nombre d’ateliers qui sont mis en place au sein de l’association dans le but d’apporter à ses adhérents tout le savoir faire nécessaire à leur évolution dans le ou les domaines choisis en collaboration. A celui qui correspondrait le mieux à la photographie, les ateliers auxquels il participera seront destinés à lui apprendre à poser, travailler ses expressions, et plein d’autres choses encore.

PBK : Donc ils adhèrent à l’Association et prennent part aux ateliers. Et que se passe t-il ensuite?
Asso. A.M.A : L’idée étant de les promouvoir, nous mettons donc en place une série de shootings afin de les faire voir, donc connaître; et nous nous efforçons dans le même temps de les faire participer aux manifestations organisées dans l’île. Cela peut être un défilé de créateur, une séance photo pour mettre en avant des créations ou autres produits, prendre part à des événement en tant qu’hôtesses, etc… Certains pourront même prétendre participer à un de ces nombreux concours de beauté que nous connaissons actuellement.

Au final, l’Association Antilles Models Agency propose ses services pour nombre de manifestations. Il y a toute une équipe qui s’affaire autour de ces jeunes talents pour les aider à acquérir des bases qui leur seront utiles, aussi bien pour avancer dans le milieu, que dans la vie courante. Savoir s’exprimer, par exemple, et avec les bons mots surtout, fait partie de nos prérogatives.

PBK : Vous n’avez pas parlé de l’âge. Y a t-il une limite à ce niveau?
Asso. A.M.A : Nous acceptons les demandes d’adhésion à partir de 16 ans. Bien entendu, toute personne mineure devra être accompagnée d’au moins un de ses parents lors de l’entretien, et une autorisation parentale très explicite devra être signée si l’adhésion est acceptée.

PBK : Comment ces gens peuvent-ils s’adresser à vous?
Asso. A.M.A : Tous ceux qui souhaitent nous contacter peuvent le faire en nous laissant un message sur notre page Facebook et les créateurs et autres pretataires, organisateurs d’événements peuvent voir ce que nous mettons en place et également nous contacter sur cette même page. Il suffit juste de taper Antilles Models Agency et de nous laisser leurs coordonnées. Nous répondons toujours.