Au « Cuba Libre », un anniversaire tourne au drame, 13 morts et 6 blessés à Rouen

Vues : 1711

Dans la nuit de vendredi à samedi aux environs de minuit, un incendie a provoqué la mort de 13 personnes et blessées 6 autres dans un bar au centre de Rouen. Durant une soirée d’anniversaire des jeunes entre 18 et 25 ans étaient réunis pour l’événement. Le feu a démarré dans une cage d’escalier puis a embrasé le sous-sol où ce déroulait la fête. Une personne est en urgence absolue.

Selon les dernières informations c’est une jeune gardienne de la paix (Ophélie) qui fêtait ses 20 ans dans le bar « Cuba Libre ». Elle était gardienne de la paix à Mont Saint Aignan dans la périphérie de Rouen.

La grande « réactivité » des secours n’a pu sauver tous les jeunes invités dans cette soirée privée au « Cuba Libre », un bar situé dans le centre ville de Rouen.

Hier soir, vers minuit, un incendie s’est déclaré à la rue Jacques Cartier, a indiqué la préfecture de Seine-Maritime. Durant la fête, une personne portant le gâteau d’anniversaire a trébuché et les flammes des bougies ont vite brûlé la moquette et créé une violente explosion. Les jeunes bloqués dans la cave n’ont pas eu les possibilités de s’échapper. La plupart sont morts asphyxiés à cause de l’épaisse fumée toxique qui a envahi la salle au sous-sol. L’établissement a été détruit entièrement par les flammes, tout est noirci par la fumée à l’intérieur du « Cuba Libre », raconte un photographe sur les lieux.

5038830lpw-5038955-jpg_3706871

Une cinquantaine de pompiers ont été dépêchés et sont arrivés très vite pour venir en aide aux victimes et éteindre l’incendie. Malgré leur rapide mobilisation, a souligné à l’Afp Yvan Cordier, secrétaire général de la préfecture, en plus des 13 personnes mortes, 6 sont blessées. Ces jeunes sont encore hospitalisés au CHU Charles Nicolle à Rouen, une victime est dans un état grave.

5038830lpw-5038957-jpg_3706873

Depuis 11 heures, ce samedi matin, les habitants viennent rendre hommage aux victimes devant la façade rouge brisée et noircie du « Cuba Libre ». Une cellule psychologie au CHU Charles Nicolle de Rouen a été mise en place. Un périmètre de sécurité est établi depuis 6 heures ce matin devant le bar où toutes les vitres ont été soufflées. Les victimes âgées entre 18 et 25 ans ne sont toujours pas identifiées.
Le Premier ministre, Manuel Vall a tweeté sur cette tragédie qui est pour lui d’ « une profonde tristesse » et exprimé : « Compassion et soutien aux familles éprouvées ».

Même si la piste accidentelle est privilégiée, une enquête est ouverte pour déterminer les causes précises de cet incendie mortel.

Dorothée Audibert-Champenois
PhotolePoint