Audrey Pulvar, la cible des mauvaises langues !

Vues : 9

Natacha Polony, Laurent Ruquier, Audrey Pulvar

C’est la rentrée et Audrey Pulvar aussi fait sa rentrée. Elle débarque sur France 2, dans l’émission de Laurent Ruquier, « On n’est pas couché ». Suspendue de son émission politique sur « i-Télé », en raison de sa relation amoureuse avec un candidat à la primaire socialiste, Arnaud Montebourg, la journaliste a la lourde tâche, avec Natacha Polony, de remplacer le duo infernal, Eric Zemmour et Eric Naulleau.

Mais les débuts de chroniqueuse de la journaliste martiniquaise, dans  » On n’est pas couché  » samedi soir, a reçu un accueil glacial. Dès la première, les internautes regrettent déjà, les deux Eric aux phrases assassines qui pimentaient l’émission et ils repprochent aux jeunes femmes leur manque de pugnacité face à l’invitée politique qui n’était autre que Martine Aubry, candidate à la primaire socialiste.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les deux femmes sont loin d’avoir convaincu les fidèles de cette émission, qui n’ont pas manqué l’occasion de dire leur colère sur les réseaux sociaux.

Sur le réseau social Twitter, Audrey Pulvar est la cible de toutes les mauvaises langues. De sa tenue vestimentaire à sa relation amoureuse avec Arnaud Montebourg, tout est sujet aux railleries. Recueil des perles de la twittosphère :

« Pulvar qui interroge Aubry, tu as quand même du mal à ne pas voir la compagne de Montebourg, son opposant. Ca fait fake. »

« Arnaud de Montebourg n’a qu’un seul problème : sa compagne »

« Audrey, ton chemisier en satin fuchsia de grand-mère et ton masque de ski me donnent envie de bouffer une branche de rosier. »

« On a enlevé un tigre et un lion du moteur pour les remplacer par deux chèvres. »

Des critiques dont elle est la cible, Audrey Pulvar préfère y réagir avec humour :

«J’ai regardé l’émission à la télé et… en direct sur Twitter, raconte-t-elle lors d’un entretien. « C’était drôle ! À part quand certains et certaines nous traitent de p…, là, ça me fait beaucoup moins rire ! Bon alors, c’est sûr, si on devait tenir compte des tweets, je n’ai plus qu’à plier bagage. »

Audrey demande aux téléspectateurs de lui laisser le temps de trouver ses marques et promet de faire mieux samedi prochain.

Crédit photo : francesoir.fr