Audrey Pulvar suspendue d’ i-Télé

Vues : 113

audrey-pulvar-suspendue-dantenne-sur-i-tele

Audrey Pulvar, la journaliste d’origine martiniquaise d’i-Télé qui partage la vie du député socialiste, Arnaud Montebourg, devra se passer d’antenne jusqu’à la prochaine élection présidentielle.

En effet, la candidature déclarée d’Arnaud Montebourg à la présidence de la République conduit i>Télé à suspendre l’émission d’Audrey Pulvar, Audrey Pulvar Soir. La journaliste conserve néanmoins son contrat avec la chaîne d’info. « On ne suspend pas Audrey Pulvar, on suspend son émission. Nous allons lui proposer d’animer une autre émission qui ne soit pas politique », précise Albert Ripamonti, patron de la rédaction. « L’éthique professionnelle d’Audrey n’est pas en cause, mais nous ne voulons pas nourrir une forme de suspicion de la part des invités politiques, qui, à terme, affaiblirait la crédibilité d’Audrey Pulvar et celle de la chaîne. » Pour combler ce trou dans sa grille, i>Télé prolonge jusqu’à la fin de l’année L’info sans interdit, émission qui précède actuellement Audrey Pulvar Soir, et devrait mettre en place une nouvelle émission en janvier 2011, rapporte lepoint.fr.

Jointe par téléphone par Europe 1 ce lundi 22 novembre, Audrey Pulvar a déclaré : « j’ai décidé de ne pas commenter cette décision de la direction de Canal Plus ». Elle a toutefois précisé avoir été mise au courant « avant la diffusion du communiqué » de la chaîne.

audery-pulvar-et-arnaud-montebourg

Le couple Audrey Pulvar /Arnaud Montebourg

Dans une interview accordée à franceantilles.fr le 30 octobre dernier, la journaliste avait répondu en ces termes, après avoir été interrogée sur l’éventualité d’une candidature d’Arnaud Montebourg aux primaires : « J’arrêterais au moins l’interview politique, mais quand ? Dès qu’il se présente ou au début des primaires ? (…) Je pourrais suspendre mes activités, mais j’ai encore plusieurs mois avant de me décider ».

Arnaud Montebourg, a affirmé que « chacun jugerait la justesse ou l’injustice de la décision. J’ai compris que j’étais le principal défaut d’Audrey Pulvar », a-t-il glissé en allusion à son mot largement commenté en 2007, lorsque, porte-parole de la campagne de Ségolène Royal, il avait dit « Ségolène Royal n’a qu’un seul défaut, son compagnon » (à l’époque François Hollande). Il avait été suspendu pour un mois après avoir sorti ces propos.

« Audrey et moi sommes très tristes de cette décision. C’est une très grande professionnelle en dehors du fait qu’elle est une femme extraordinaire », a-t-il déclaré sur Canal +. « Dix huit ans de travail pour elle, de réussite, de gros travail. C’est quelqu’un de bien, de très bien et… Voilà.. » , a rajouté Arnaud Montebourg.

Photo : Catherine Gugelmann – AFP / J-P.Guilloteau – LEXPRESS