Axel Tony chante Cabrel et annonce son nouvel album, un duo international !

Vues : 229

Le chanteur martiniquais Axel Tony est de nouveau sur les ondes avec une reprise d’une chanson de Francis Cabrel. « Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai » est une balade qui le démarque de ses rythmes afro, de dance hall , de reggaeton ou de zouk. Un titre et un clip qu’il présente dans une longue interview au magazine Aficia, dans lequel il annonce en exclusivité la préparation de son prochain nouvel album, « un très, très, très gros duo ».

axel-tony-photo-officielle
Après le single « Faut pas Forcer » et maintenant « Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai », c’est l’occasion de faire le point avec Axel Tony, absent depuis 2013, date de son dernier album « Ma reine », un succès qu’il a partagé avec le chanteur et musicien guadeloupéen Admiral T.

Axel-Tony-AA

Cette reprise de Francis Cabrel est, dit Axel Tony, un hommage à sa mère, fan du chanteur Francis Cabrel. C’est aussi un challenge pour le chanteur, qui regrette qu’«en France on aime bien mettre les gens dans les cases. Je suis chanteur et c’est tout simplement logique et normal que je puisse tout interprêter, c’est de la musique! Je suis quelqu’un de très éclectique ». Un choix qui semble du goût du public. Axel Tony confirme que la reprise a bien fonctionné avec retours positifs de 7 à 77 ans.

cccc

Le chanteur martiniquais est patient et lucide. Pour lui même si le succès n’est pas en ce moment au rendez-vous, son heure viendra. Il reconnaît que « le plus difficile est de durer sur le long terme. Je pense que tout le monde peut faire le buzz sur un single. Mais rester dans le paysage musical pendant dix ans sans voir sa carrière s’estomper, c’est extrêmement difficile. Il n’y a pas 20 000 Johnny Hallyday ».

A la fin de l’interview, Axel Tony nous met en bouche, quand il annonce au journaliste « restez connectés, il y a un très très très gros duo qui arrive. Un duo international ».
Ecoutez « J’aimais, je t’aime et je t’aimerai » (reprise d’une chanson de Francis Cabrel):

Dorothée Audibert-Champenois

PhotoGenius.com