Babette de Rozières virée du stand de la Guadeloupe à la foire de Paris

Vues : 199

Babette-de-Rozieres-viree-foire-de-paris

Après un malentendu, aujourd’hui résolu, qui avait opposé la très médiatique Babette de Rozières à la Chambre d’Agriculture de la Guadeloupe voilà maintenant trois ans, c’est aujourd’hui un nouvel incident qui se produit, à la foire de Paris, sur le stand de l’île sœur.

Le 30 avril dernier, dès l’ouverture de la foire, la cuisinière guadeloupéenne, venue dédicacer ses livres, était pour le moins très bien reçue par le Comité du tourisme des îles de de la Guadeloupe.

Sa seule présence attirant la foule, une place de choix avait été attribuée à Babette sur le stand de la Guadeloupe qui y voyait une bonne occasion.

« Tout s’est bien passé, j’étais surprise de voir tous ces gens venir vers moi avec des messages de sympathie« , déclare Babette qui, bien que faisant remarquer aux hôtesses qu’elles n’étaient pas en costume créole, leur manifestait toute sa sympathie en leur faisant savoir qu’elles étaient très charmantes et accueillantes.

Le samedi 10 mai, cependant, arrivée sur le stand, elle trouve sa place occupée.

« Un monsieur très suffisant, affichant un visage sinistre, était installé à la place que j’occupais la semaine d’avant« , va déclarer Babette. Restant patiemment debout à côté de lui, pensant qu’il allait l’inviter à s’asseoir et lui céder une petite place pour dédicacer ses livres, Babette salue poliment l’homme.                                                                     Constatant les faits, l’éditrice de Babette demandera à l’homme s’il comptait rester là sans bouger; et les choses s’éternisant, elle lui demandera alors de bien vouloir se pousser afin qu’elle puisse installer une chaise.

Quelle ne fut pas la stupeur des deux femmes quand l’homme, daignant enfin leur adresser la parole, leur déclare : « Il n’en n’est pas question, je ne bougerai pas car je suis administrateur au Comité du tourisme. Vous êtes sur le stand du Comité du tourisme et vous n’avez rien à faire là ».

Franck Baptiste, puisqu’i s’agit ici de lui, se targue devant sa compatriote d’être le frère du nouveau Maire de Sainte-Anne.  » « Il se croit investi du pouvoir qui l’autorise, au mépris des convenances et des règles élémentaires de politesse, de rester le cul sur son siège devant une femme qui lui demande gentiment de s’asseoir »

Babette, furieuse, retient néanmoins sa colère, par respect pour les visiteurs. Elle ne pourra tout de même pas retenir le mot « goujat ».                                                                 « J’ai pris mes livres et je suis immédiatement allée en face, sur le stand de la Martinique qui m’a reçue royalement et à bras ouverts« . Elle y reviendra le dimanche, à la grande joie des martiniquais.

Le Comité du tourisme fait un gros effort pour être présent à la Foire de Paris qui est un gros vecteur de la destination, mais « il suffit d’un administrateur qui se prend pour un petit chef pour tout foutre en l’air » va aussi déclarer Babette.

Babette de Rozières avait prévu le tournage de quatre de ses prochaines émissions en Guadeloupe. La cuisinière a, pour l’instant, demandé à son équipe de production de les localiser … en Martinique.

Photo : FB Babette de Rozières