Baignade en mer : attention à la Physalie !

Vues : 2896

Un nouveau fléau serait en train d’envahir les Antilles françaises. Après le poisson-lion, la Physalie, une espèce proche de la méduse, serait en train d’arriver. Extrêmement dangereuse pour l’homme elle aurait déjà fait l’objet de plusieurs signalements en Guadeloupe. Plusieurs personnes en ont vu en Martinique également.

Cela fait quelques jours que la Physalie, une cousine de la méduse, fait parler d’elle. Il ne faut surtout pas se fier à son apparence agréable. Les filaments, qui contiennent le venin, peuvent atteindre jusqu’à 40 mètres et peuvent se disperser en petit morceaux. Appelée également Galère portugaise ou encore Vessie de mer (Physalia physalis), la Physalie ressemble à une méduse mais n’en est pas une.

galere-portugaise-a

Cet organisme aquatique a déjà fait l’objet de cinq signalisations en Guadeloupe et particulièrement à Sainte-Anne. D’autres personnes ont aperçu plusieurs spécimens, du coté de la Martinique cette fois-ci, plus particulièrement à Trinité et au Diamant.

Elle représente un réel danger pour l’homme et provoque des pertes de connaissance, des douleurs abdominales, des gênes respiratoires, des crampes musculaires et dans certains cas, la mort. Sa présence serait due à l’augmentation de la température des eaux de baignades dans les Antilles françaises. Un phénomène renforcé par le réchauffement climatique.

Si vous en croisé un spécimen contentez-vous de l’admirer, ne le toucher pas car même morte le venin est actif. En cas de contact voici la marche à suivre :

  • Rincer à l’eau de mer ou avec du sable sec
  • Ne pas frotter pour enlever les petits cristaux
  • Ensuite gratter le bord d’une carte rigide comme une carte bancaire
  • Si cela persiste se rapprocher d’un médecin

A.G

Photos : Twitter