Baisse de la délinquance en 2015 : des résultats à nuancer

Vues : 277

Les chiffres de la délinquance sont tombés. Fabrice Rigoulet-Roze, préfet de la Martinique et Éric Corbaux, procureur de la République se félicite des bons résultats. Même si on observe une baisse générale de la délinquance et un taux d’élucidation des infractions en hausse, dans le détails certains délits sont en nette progression.

Malgré les nombreux faits divers qui ont marqué l’actualité durant les derniers mois, sachez que 2015 fait partie des années les moins violentes. La majorité des *indicateurs de la délinquance sont à la baisse, mais à y regarder cette diminution est cependant à nuancer. Parmi les points positifs les faits d’atteinte volontaire à l’intégrité physique ont continué de baisser (-3,9% en 2015). Il s’agit du résultat le plus bas depuis ces sept dernières années. Concernant les atteintes aux biens la tendance est la même (-7,8% en 2015). Le pourcentage de ce type de faits reste inférieur à la moyenne nationale. A noter une légère baisse du nombre de morts sur les routes (29 contre 32 en 2014).

Mais à y regarder dans le détail, certains faits sont tout de même en progression. Les cambriolages de locaux commerciaux (+37,2% en 2015), les vols à la roulotte (+17,8% en 2015) et la destruction et dégradation de véhicules privés (+11,8% en 2015) sont concerné dans la catégorie des atteintes aux biens. Les escroqueries et infractions économiques et financière ont augmenté (+7,2% en 2015) cela est dû à la mobilisation de l’Etat pour détecter ce type de délits.

Moins de morts sur les routes, mais la proportion de motards décédés a explosé. L’actualité a été marquée par une succession de morts sur deux-roues. L’année dernière plus de 2/3 des usagers de deux roues ont perdus la vie sur les routes de Martinique. Les principales causes restent l’alcool, les stupéfiants, la vitesse et le non-respect du code de la route.

L’année 2015 a été également par de nombreuses saisies de stupéfiants, plus de 7 tonnes de drogue. En mer c’est la cocaïne qui a été interceptée en majorité (+ de 90% des saisies). Alors que sur terre c’est le cannabis qui l’emporte (plus de ¾ des saisies). La cocaïne était surtout destinée au marché international alors que le cannabis l’était pour le marché local.

*Les indicateurs de la délinquance

AVIP – Atteintes volontaires à l’intégrité physique des personnes
Cet indicateur concerne les faits de violences physiques crapuleuses* et non crapuleuses, les menaces de violences et les violences sexuelles (exemple : coups et blessures volontaires, atteintes aux mœurs, infractions contre la famille et l’enfance…). Il comprend les formes de violence affectant physiquement nos concitoyens, notamment dans la sphère familiale.

AAB – Atteinte aux biens
Les atteintes aux biens concernent les faits de vol (vols à main armée, vols avec violences, vols avec entrée par ruse, cambriolages, vols simples et liés à l’automobile), les destructions et les dégradations. EIEF ‐ Escroqueries et infractions économiques et financières
L’indicateur EIEF concerne les faits de faux en écriture, fausse monnaie, contrefaçons, escroqueries et abus de confiance, falsification et usages de chèques volés ou de cartes de crédits, abus de biens sociaux, fraudes fiscales.

*Violences physiques crapuleuses : Violences qui ont pour but le vol, l’appropriation…

A.G