Batt-Eco, un exemple de développement durable en Martinique

Vues : 758

Le développement durable, s’intéressant aux aspects environnementaux et sociaux de la planète, est une conception essentielle à la Martinique. Accompagnant l’essor mondial en réponse à l’impératif écologique auquel nous devons faire face pour les générations futures, quelques entreprises martiniquaises se sont emparées de ces valeurs. Parmi elles, Batt-Eco, donne une seconde voire une troisième vie aux batteries de nos véhicules, mais pas que…

Cette entreprise martiniquaise, fondée en 2008, a ouvert ses portes à Fort-de-France et su survivre à la grève de l’année 2009, et se développer grâce au bouche-à-oreille, en moins de dix ans, jusqu’à ouvrir deux autres magasins, à Sainte-Marie et au Marin en 2014. Jérôme Joseph, gérant de Batt-Eco, y emploie désormais sept jeunes martiniquais qui ont tous signé un contrat à durée indéterminée et à temps plein.

Pour cet entrepreneur, ancien employé de la fonction publique, ce fut un saut dans l’inconnu : « Nous voulions apporter une réponse innovante au développement durable de la Martinique tout en nous adaptant aux réalités de la communauté. » Pour maitriser les aspects technologiques, électroniques et chimiques de son entreprise, il a été formé à Atlanta, puis aussi ici, en Martinique, après avoir été diplômé d’Économie, Gestion et Droits.

L’objectif de Batt-Eco, c’est de prolonger la durée de vie d’une batterie, que ce soit celle de notre voiture, d’une centrale solaire, d’un véhicule électrique ou d’un navire, en la régénérant par un procédé breveté au Canada. « Cela permet de revaloriser un déchet ultrapolluant et de réduire l’empreinte écologique liée à son importation sur l’île », déclare-t-il, « Ainsi, la durée de vie d’une batterie peut passer à 7 voire 10 ans ». Pour l’homme comme pour le gérant, ce combat contre la pollution de la Martinique est essentiel : On ne peut pas acheter une batterie comme on achète une baguette. « Sé bon maché ka kouté chè« .

Car Batt-Eco ne propose pas que de régénérer les batteries de ses clients. L’entreprise se démarque aussi des autres revendeurs batteries en proposant du neuf de haute qualité fabriquées en Allemagne, Etaits Unis et Japon. Cette sélection de batteries neuves de qualité permet aux proprietaires de véhicules de constater une durabilité record, mettant fin ainsi aux changements de batteries chaque année, générant ainsi une inflation de déchets à traiter.

BATT ECO propose le montage gratuit de celle-ci, le contrôle et le diagnostic des plus vieilles, le conseil et l’expertise en matière de durée et de qualité des produits, et des prestations de service comme la livraison expresse sur toute la Martinique en cas de panne soudaine. Tout ceci proposé par une équipe jeune et soudée à l’image de l’esprit novateur que Jérôme Joseph a su insuffler à son entreprise : ses employés occupent des postes à responsabilités au centre d’un management horizontal, vision alternative des rapports hiérarchiques en entreprise.

Vladimir est l’un d’entre eux. Âgé de 25 ans et originaire de Rivière-Pilote, il a intégré Batt-Eco après des études d’informatique en France. En charge de l’Agence au Marin après trois ans d’ancienneté, employé polyvalent, il voit en Batt-Eco une « entreprise d’avenir proposant des services inédits en Martinique, mais répondant pourtant à une demande existante ». Motivé par la démarche environnementale et captivé par la sensibilisation écologique, il intervient parfois directement sur les navires de la Marina : « Les clients sont heureux de nous voir arriver. La plus belle récompense, ce sont ceux qui nous recommandent à d’autres ».

C’est le cas de M. Vivien, client depuis six ans, venu changer sa batterie : « elle a duré trois ans. » Il se dit entièrement satisfait des prestations du personnel et du montage gratuit. Il a aussi la possibilité de communiquer directement avec l’entreprise via les réseaux sociaux. Batt-Eco, comme toutes les entreprises vertes qui font du développement durable leur fer de lance, a, grâce aux valeurs qu’elle véhicule, celles d’un travail rigoureux et d’une conscience écologique au service de la Martinique, un avenir tout tracé.

Le monde de l’entreprise est un univers fait de sacrifices et Jérôme insiste sur l’importance qu’occupe ses clients dans cette aventure. Après plus de huit ans d’entreprise, il a su compter sur un soutien sans faille de son entourage et notamment ses deux parents Max et Lélia qui ont eu toujours un regard bienveillant à son égard. BATT ECO c’est avant tout un vrai travail d’équipe afin d’apporter une solution innovante aux Martiniquais.

Plus d’informations :

Batt-Eco
– 4 avenue des Arawaks – Chateauboeuf, Fort-de-France  lun. au ven : 8h-17h30, sam. : 8h-13h
– Zone Artimer, Le Marin / lun. au ven : 8h-17h30, sam. : 8h-13h
– Zac Belle Etoile, Sainte-Marie / lun. au ven : 8h-17h30, sam. : 8h-13h
– 0596 51 85 51

Si vous appréciez cette initiative, n’hésitez pas à liker la page de BATT ECO.

Texte & Photos : Mickaël Léonce