Blanche, elle militait pour les droits civiques dans la peau d’une noire

Vues : 17
activiste-blanche-passe-pour-noire

Etats-Unis : Depuis des années, Rachel Dolezal a trompé son monde. Activiste reconnue des droits de personnes afro-américaines, cette dernière s’est faite passer pour noire pendant des années avant que ses parents ne révèlent qu’elle était en réalité blanche.

Pendant plus de dix ans, Rachel Dolezal prétend être noire. Sur les réseaux sociaux, elle vantait ses boucles naturelles et faisait passer son frère adoptif noir pour son fils. Elle avait également essayé de faire passer un homme noir pour son père biologique.

Mais ses parents ont décidé de mettre un terme à cette supercherie qui a duré bien assez longtemps à leur goût. Photo à l’appui (ci-dessus), ils ont cassé le mythe de cette chevelure afro au teint doré, via les réseaux sociaux.

« Notre fille est blanche », ont révélé cette semaine ses parents. « C’est notre fille, et nous sommes d’ascendance européenne », a déclaré son père,

La jeune femme de 34 ans se dit prête à faire une prise de sang pour prouver ses origines. Elle est actuellement présidente d’une section locale de la NAACP (Association nationale pour la promotion des gens de couleur), l’une des organisations contre le racisme les plus anciennes et les plus influentes aux États-Unis. En plus de son poste au chapitre local de la NAACP, elle enseigne la civilisation africaine à l’Université.

Depuis, une polémique a vu le jour outre –Atlantique, mais le parti activiste pour lequel elle milite la soutient.

Photo : Buzzfeed