Cannes-Montée des marches du martiniquais Mike Fédée : « De notre petit caillou on peut faire de grandes choses ! »

Vues : 8355

Monter chaque marche tapissée de rouge du Palais du Festival « ce n’est pas une fin en soi mais un début à tout ! »

Mike Fédée est un jeune homme heureux, il a fait ce mardi 23 mai 2017 sa première montée des marches au Festival de Cannes.

Il nous a accordé un long moment au téléphone pendant lequel l’antillais nous a fait part de sa joie de participer à ce court-métrage mais aussi sa consécration sur les marches rouges du Palais du Festival de Cannes. Anxieux avant la montée c’est avec fierté qu’il nous raconte aujourd’hui comment il a vécu ce petit moment de gloire.

En 24 heures, tout a changé pour le comédien qui a vécu avec la peur au ventre toute la journée de mardi.

Tout commence avec une invitation du réalisateur originaire de la région Champagne, Enzo Ysah qui lui offre une occasion de l’accompagner à cette mémorable montée des marches à Cannes durant le Festival qui fête ses 70 ans.

« Gravir les marches, vous donne l’envie de faire plus, d’aller plus loin ».
« C’est une motivation supplémentaire pour revenir au prochain Festival avec un gros film primé ou un autre court métrage ».
Le martiniquais d’insister :  « De notre petit caillou on peut faire de grandes choses et représenter notre île ! ». Lucide, il poursuit : « Je sais, ce n’est pas une fin en soi ». Depuis, il reconnaît que cela lu a redonner de l’élan, de la combativité. Une énergie positive qui se dégage de Cannes !

Le court-métrage dans lequel joue le martiniquais est un film de 8mn inscrit au Short Film Corner.

Relics, la réalisation de Benoit Masocco décrit l’histoire troublante de deux hommes qui se sont séparés mais dans l’appartement que le personnage de son ex-amant quitte, des sentiments diffus planent.

Les deux acteurs choisis par Benoit Masocco sont Michael Helmrich et le martiniquais Micke Fédée.

Dès le lendemain, Mike Fédée est retourné à Paris car le jeune comédien est en répétition depuis Février dernier. Des répétitions qui l’occupent deux jours chaque semaine, il s’entraînent avec quatre comédiens dans les rôles d’Alceste ou de l’amour pour « Molière mon Amour ». Une pièce mise en scène par Anne Laure Teboule. La première est prévue le 2 juin au au Théâtre du Gymnase à Paris.

Mike qui est du Macabou au Vauclin a démarré sa carrière d’acteur avant son entrée au Lycée. Sitôt son bac réussi, il monte de nouveau sur les planches mais cette fois, Mike Fédée est un professionnel du théâtre. Il joue entre autres avec la comédienne martiniquaise Aurélie Dalmat dans « Phèdre », il sera Hippolyte. La pièce est mise en scène par Philippe Adrien.

Après le bac, l’aspirant comédien-professionnel s’inscrit de 2005 à 2008à Paris à l’École Claude Mathieu dans le 18ème arrondissement.
De 2010 à 2016, il devient un acteur complet quand il se retrouve sur des plateaux de tournage et on voit son nom au générique de « Les Garçons de Chambre ».

Pour les fans de séries, vous reconnaîtrez la voix de Mike Fédée qui interprète le personnage de Brandon Bell dans « Dear white people » sur Netflix.

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy                         Photo Festival de Cannes/MF


1 commentaires :

  1. Nikita

    Bravo Micky, ce jeune homme exceptionnel dans l’âme et dans le coeur autant qu’il est doué dans ce qu’il fait. Pliss foss à lui !

Les commentaires sont fermés