Cap Mod’ : Quel cap réellement ?

Vues : 271

Cap Mod annulé

L’Afro-Caribbean Fashion Week, ce qui devait être le plus grand évènement mode de cet été, a été annulée…
L’évènement devait rassembler plus d’une trentaine de mannequins autour d’une quarantaine de créateurs. Des mannequins de Martinique, Guadeloupe et de Saint-Martin devaient se retrouver trois jours durant à l’Hôtel Bakoua, au Trois-Ilets, afin de faire vivre au plus grand nombre un show mode exceptionnel autour du thème Africanité et Créolité.

Ce devait être une grande vitrine pour les professionnels de la mode.

Pour les quelque 40 créateurs, de Martinique, Guadeloupe, Guyane, Afrique, Paris, …, il devait s’agir de mettre en avant un talent et un savoir faire parfois insoupçonné, se servant des médias comme relais.

Seulement voilà ! Rien de tout cela ne sera possible.
La fête, puisqu’il devait effectivement s’agir d’une fête – de la mode en l’occurrence – devait débuter en Guadeloupe. Après des remous en tout genre et des négociations diverses, mannequins et créateurs locaux finissent par prendre le départ – bateau pour certains, avion pour d’autres – en direction de l’île sœur.

A l’arrivée, force est de constater que l’hôtel initialement prévu pour les loger n’est pas celui dans lequel ils sont « accueillis ». L’on se passera des détails du séjour …

Après quelques incertitudes, le show prévu le vendredi soir aura finalement lieu, devant un public fort restreint; et ce sera la seule et unique représentation de la « fameuse Tournée Cap Mod' ».

Très mauvaise gestion, manque de compétence, arnaque, ..?
Les interrogations se veulent nombreuses quant aux véritables raisons pour lesquelles le show aurait avorté. L’organisateur a t-il géré correctement l’évènement, à la fois sur le plan financier, logistique ou autre? Avait-il les compétences pour organiser une manifestation d’une telle envergure? Les partenariats ont-ils été bien/véritablement négociés ? Quoi qu’il en soit, l’information n’est pas claire quant à l’annulation de l’évènement, et les raisons le sont encore moins.

Des moyens humains et financiers avaient été engagés dans ce projet qui, s’il avait été bien mené, aurait été un moment très fort pour des stylistes de talent.