Cap-Vert / Martinique en paddle : Nicolas Jarossay chavire et doit abandonner

Vues : 376
Nicolas-Jarossay

Celui qui s’était donné pour objectif de relier le Cap-Vert à la Martinique n’a pas continué son aventure. Moins de 24 heures après s’être lancé en mer, il a connu un problème qui a mis fin à sa traversée.

Le défi que s’était lancé Nicolas Jarossay n’aura duré que quelques heures. Samedi dernier (9 avril) l’homme était parti du Cap-Vert pour rejoindre la Martinique. Le navigateur était sur un paddle géant aménagé pour l’occasion. Mais voilà que quelques heures après avoir commencé, un incident technique survient et provoque un chavirage. Nicolas Jarossay a passé plusieurs dans l’eau avant d’être secouru et ramener sur terre. La situation aurait pu connaitre une issue plus dramatique mais selon un communiqué diffusé via sa page Facebook le jeune homme est sorti de l’hôpital et ses jours ne sont pas en danger.

Pour rappel Nicolas Jarossay voulait être le premier homme à traverser l’Atlantique en paddle. Il avait prévu de faire boucler son défie dans un intervalle de 60 à 75 jours. Pour relever son défi Nicola Jarossay avait mis toutes les chances de son côté. Son embarcation était un paddle géant et insubmersible, équipé de panneaux solaires, de 7 m de long sur 83 cm de large. L’homme de 38 ans devait ramer 8 heures par jour, et faire des pauses toutes les 2 heures. Mais l’aventure s’est arrêtée prématurément pour lui. Retentera-t-il sa chance ? Pour l’instant personne ne le sait, Nicolas Jarossay reprend des forces.

A.G