Capri-Sonne dément les rumeurs de produits toxiques et porte plainte

Vues : 1405

La marque de jus fait face depuis quelque temps à un message devenu rapidement viral et mettant la qualité de ses produits en doute. La société a décidé de sortir du silence et surtout d’agir en portant plainte.

Depuis quelques jours la marques de jus Capri-Sonne faits l’objet d’une rumeur qui a envahie les réseaux sociaux et les messageries instantanées. Des photos de produits de la marque apparaissent en contenant ce qui pourrait être de la moisissure, un champignon ou autres choses. Les clichés peu ragoutants étaient accompagnés du message suivant :

« Ne donnez pas de jus capri-sonne à vos enfants. Il est interdit à la vente en France car il y a un produit toxique dedans. Et  ils ont rapatrié tout le stock dans les DOM…. On comprend  pourquoi Carrefour fait une super promo (40 capri-sonne  pour 12 euros) … »

capri-sonne-toxique

La réponse de Capri-Sonne Antilles-Guyane ne s’est pas fait attendre :

« Une rumeur concernant Capri-Sonne aux Antilles-Guyane circule actuellement sur les réseaux sociaux. Elle est, bien entendu, fausse et trafiquée. Les photos associées ne concernent pas les Antilles-Guyane ; il s’agit d’un montage grossier réalisé à partir de photos récupérées sur internet et provenant pour la plupart du Nigéria et datant de 2013 (…)La qualité des produits Capri-Sonne est assurée et sécurisée depuis plus de trente ans sur nos marchés pour vous permettre de les consommer avec plaisir et en toute quiétude. Nous restons à votre disposition pour répondre à toute question éventuelle. »

Une plainte officielle a été déposée auprès des autorités pour poursuivre les auteurs de ces rumeurs. La marque indique par ailleurs qu’aucun produit Capri-Sonne n’a été retiré de la vente en France métropolitaine, ni en Outremer. Ce n’est pas la première fois que Capri-Sonne est face à cela. Déjà en 2015 une internaute avait posté une vidéo dans laquelle on pouvait voir un jus de la société Capri-Sonne contenant une peau noirâtre.

A.G