Carifta Games 2014 : le bilan ?

Vues : 23

DSC_5922

La 43e édition des Carifta games a pris fin ce lundii 21 avril 2014. Le drapeau des Carifta a été remis au représentant de St Kitts & Nevis.

Après une longue série de remise de médailles sur un podium fortement marqué par une présence jamaïcaine, officiels, athlètes et autres spectateurs n’ont pas hésité à prendre d’assaut le terrain, dans une ambiance à nouveau très festive.

Le groupe 231 du Robert, prévu pour la cérémonie de clôture, a été rejoint par les musiciens supporters des Bahamas, pour la plus grande joie de tous.

Au lendemain de la clôture des Carifta Games, 43e édition, « made in Martinique », s’il y a un premier bilan à dresser, quel est-il ?

DSC_5973

Max Morinière, Président de la ligue d’athlétisme de la Martinique et Catherine Concone, première Vice-Présidente du Conseil Régional, répondent pour vous à quelques questions.

People Bo Kay : Mr Morinière, quel est votre premier ressenti à la fin de cet évènement?

Max Morininière : Je peux dire que la manifestation a été une réussite; cela fait plus de neuf mois que nous n’avons pas réussi une compétition de ce style et quinze ans que nous n’avons pas eu de Carifta Games et je crois que nous avions vraiment besoin d’un évènement de ce type.

PBK : Concernant les préparatifs de cette manifestation, comment ce sont-ils passés au niveau de la ligue?

M Morinière : Nous avons mis en place un comité d’organisation depuis plus de dix mois et nous avions une réunion pratiquement tous les quinze jours.

Nous avons beaucoup travaillé pour pouvoir produire ce que vous avez vécu durant ce week-end; il y a toujours des imperfections mais l’essentiel est que la population soit satisfaite, nous avons eu un très beau spectacle, nous avons de bons jeunes et de futurs champions. La ligue d’athlétisme et les différents partenaires sont vraiment fiers de cette édition.

PBK : Pour parler plus concrètement de la compétition elle-même, on se rend compte qu’il y a une certaine domination étrangère, notamment de la Jamaïque; qu’en pensez-vous?

M Morinière : Tout le monde sait que la Jamaïque est une forte nation d’athlétisme, elle a voulu montrer ce qu’elle sait faire donc elle est venue avec des jeunes fortement préparés sachant que la Carifta est un moment important car c’est ici que leur carrière commence réellement.

PBK : Merci Max Morinière et bonne continuation.

PBK : Bonjour Madame Concone, Quelles sont vos premières impressions concernant cette édition des Carifta Games ici à la Martinique?

C Concone : Je trouve cela très organisé, je garde le souvenir d’une ferveur populaire pas possible au stade Pierre Aliker. Il y a eu pas mal de performances durant ces trois jours de compétition, y compris pour la Martinique avec une dizaine de médailles. Je trouve que c’est une très belle fête du sport.

PBK : Puisqu’il s’agit là de compétition sportive, que pensez vous des performances de la Jamaïque mais aussi des Bahamas ?

C Concone : Vous savez, ce sont des écoles d’entraînement légendaires qui fournissent au monde les plus grands athlètes – je pense à Usain Bolt mais il n’y a pas que lui – derrière il y a toute une école de vie, une manière d’être et de faire, rien n’est comparable mais c’est vrai que nous avons beaucoup à apprendre d’eux.

PBK : Puisse que l’on parle d’école de vie et de manière d’être et de faire, s’il vous fallait donner un conseil aux jeunes martiniquais aujourd’hui,  quel serait-il?

C Concone : Je leur dirais de reprendre goût à l’effort, de ne pas capituler, de toujours chercher à faire mieux, de ne pas se contenter de petites performances. Il faut se rappeler qu’il n’y a que le travail qui paie.

PBK : Merci Catherine Concone, à très bientôt.

Crédit Photo : DFS Photography pour PBK