CARIMEX : Un final en apothéose !

Vues : 25

CARIMEX : C’est validé!
Après avoir servi d’interface entre les différents acteurs du milieu, le salon caribéen de la musique a refermé ses portes ce dimanche avec un plateau d’artistes de choix.

Durant trois jours, le premier CARIMEX s’est voulu être un lieu d’échange pour tous les acteurs de la musique.
Du chanteur au producteur, en passant par l’imprimeur, le tourneur et bien d’autres, tous pouvaient, pendant ce week-end, se retrouver en un seul et même lieu afin d’échanger, de s’informer ou encore de recruter.

DSC_5270

Un seul lieu, trois jours, quatre scènes, des dizaines d’artistes.
Outre les rencontres et les débats, des showcases et autres concerts privés ont permis au public d’apprécier le talent d’artistes tels que Pipo Gertrude, Philippe Lavil, Michèle Henderson, Guy-Marc Vadeleux, Malavoi, La Perfecta, etc.

DSC_5317

Un finish en apothéose.
Pour clôturer ce premier salon, les organisateurs ont misé sur la qualité acoustique, mais aussi et surtout sur le choix du plateau artistique. En effet, « le gros plateau », comme il était convenu de l’appeler, a vu défiler ce dimanche soir des artistes dont la réputation n’est plus à faire.
De X-Man à Kéros’n, en passant par Fany J, Saël, Aryo, Toupi, Pompis et bien d’autres, tous ont contribué à faire de ce premier salon un événement haut en sonorité.
Le public, bien que peu nombreux, n’a pas gardé les mains dans les poches.