Carnaval 2013 et soirées privées : rappel des règles en Martinique

Vues : 40

A l’approche des fêtes du Carnaval 2013, le Préfet de la Martinique rappelle aux organisateurs de soirées privées les règles à respecter pour l’organisation de telles manifestations :

• la déclaration préalable à la mairie du lieu où doit se tenir la soirée ;
• le contrôle, par un organisme agréé, des chapiteaux, podiums, ailes de son, gradins montés conformément aux normes et accompagnés des documents fournis par le constructeur ;

• la présence d’un dispositif d’alarme sonore (porte-voix, corne de brume, sifflet..) audible de tous les points du site afin de prévenir les participants d’avoir à évacuer les lieux ;

• la liaison avec les secours au moyen d’une ligne téléphonique filaire (les mobiles peuvent être saturés) : Pompiers 18, SAMU 15 ou 112, Police 17

• l’affichage des consignes de sécurité ;

• la présence de secouristes ainsi qu’un responsable de la sécurité en cas de public nombreux ;

• le service d’ordre assuré par des agents de sécurité appartenant à des sociétés agréées : vérifier également l’agrément individuel des agents.

Les soirées regroupant plusieurs centaines de personnes peuvent générer des dangers pour les participants, les organisateurs doivent être en mesure d’assurer que toutes les dispositions seront prises pour faire face aux risques :

– d’incendie, par la présence d’extincteurs aux endroits générateurs de chaleur (cuisines) ;

– liés à l’ivresse publique ;

– de panique, en laissant libres les accès intérieurs des locaux utilisés et les accès extérieurs (stationnement des véhicules des invités) afin de permettre l’arrivée d’engins d’incendie et de secours en cas de nécessité.

Pour tout renseignement complémentaire, les organisateurs de soirées peuvent s’adresser :

– au maire de leur commune ;
– à la sous-préfecture de l’arrondissement ;
– à la préfecture.

Utilisation des « bwadjacks » pendant le carnaval

Dans le cadre de l’organisation du Carnaval de Fort-de-France, la préfecture communique qu’ un dispositif a été défini visant à encadrer l’utilisation des véhicules dits « bwadjacks » lors des manifestations carnavalesques.

En effet, bien qu’il s’agisse d’une tradition ancienne, la participation de ces véhicules peut représenter un danger pour les carnavaliers et le public.

Aussi le Préfet, en accord avec le Maire de Fort-de-France, a établi un certain nombre de règles permettant de garantir tant la sécurité des utilisateurs que celle du public. Comme en 2012, seuls seront admis, sur le circuit officiel de Fort-de-France, les véhicules présentant les garanties
sur les éléments de sécurité principaux suivants :

– Pneumatiques en état correct ;
– Dispositifs de freinage et de direction en parfait état ;
– Absence de saillies ou de parties tranchantes ;
– Éclairage en état de fonctionnement ;
– Moteur protégé par un capot ;
– Présence de portes.

Les voitures, munies d’un contrôle technique sur ces points, pourront obtenir une assurance pour la durée de ces manifestations et, par conséquent, un laissez-passer délivré par la mairie de Fort-de-France. Cette autorisation sera limitée aux manifestations se déroulant à Fort-de-France, du samedi 9 au mercredi 13 février 2013. Contact à la mairie de Fort-de-France : Mission développement économique, valorisation du carnaval et de la pêche – Parking Silo de la Pointe Simon, téléphone : 05 96 39 10 63

Les véhicules munis de ces laissez-passer devront se présenter au point de contrôle fixé par les organisateurs, aux heures définies par ces derniers.

Les « bwadjacks » qui ne répondraient pas à ces exigences de sécurité ne seront pas admis à pénétrer sur le circuit ni à circuler et feront l’objet d’une immobilisation par les forces de Police ou de Gendarmerie.

Le transport de carburant en bidons, de matières dangereuses et d’alcool sera strictement interdit. L’interdiction d’emprunter la rue de la Liberté et la rue Félix Éboué sera strictement appliquée, les contrevenants s’exposant à la mise en fourrière immédiate du véhicule.

Le conducteur devra être en mesure de présenter à tout moment, outre le laissez-passer délivré par la mairie :

– La carte grise du véhicule ;
– Le contrôle technique ;
– L’attestation d’assurance ;
– Le permis de conduire .