Carnaval de Notting Hill : Les caribéens s’amusent sans contrainte durant deux jours

Vues : 741

Londres, dimanche 27 août 2017.

De 12 heures à 01 heure du matin et durant deux jours, tous les regards convergent sur le célèbre Carnaval de Notting Hill à Londres.

Le périmètre où se déroule le Carnaval est bouclé durant cette période, la circulation est perturbée, les stations de métros proches sont fermées et l’arrivée en masse de nombreux touristes et festivaliers modifient les habitudes des habitants du quartier de Notting Hill.

Pour protéger la zone carnavalesque qui s’étend sur plusieurs rues du quartier, des centaines de policiers sont dépêchés et des hélicoptères sécurisent Notting Hill durant toute la journée de Carnaval.

Avec un week-end prolongé, qui coïncide avec le dernier lundi du mois d’août, jour férié en Grande-Bretagne (le Bank Holiday), les autorités attendent un nombre important de participants à cet événement annuel qui déplace plus d’un million de monde.

Lancé en 1966 par des immigrés caribéens, le Carnaval de Notting Hill est plus que jamais représentatif de la joie de vivre de la communauté noire de Londres.

Dans la parade qui fait le tour du quartier durant presqu’une journée la population d’origine caribéenne pour la plupart défilent selon les thèmes qu’ils ont choisis. Les parades qui ressemblent à celles des Antilles permettent au public de voir des costumes et des déguisements originaux ou insolites. Comme les festivaliers, le public danse au son de musique principalement dominée par la soca, du reggae, du zouk, le dance-hall, le calypso ou du steel-band.

Tous les groupes qui paradent sont accompagnés de sound system monté sur des chars aux couleurs de leur groupe à pied. L’occasion pour les caribéens de danser et « chanter comme au pays ».
Les adultes mais aussi les enfants forment des groupes étroitement surveillés par des accompagnateurs qui n’hésitent pas à les ravitailler en eau.

La samba brésilienne a sa place au sein du Carnaval de Notting Hill,

Les costumes rivalisent avec ceux du Carnaval de Rio,

tant par les couleurs que par la beauté des costumes réalisés.

Tout au long de la parade, le public peut se mettre au goût de la fête et des stands proposent aux parents comme aux enfants des décorations de paillettes de différentes tailles ou de couleurs à mettre sur la peau.

Ce work-shop est le second « boulot » de Charleane. Avec son associée, qui affiche fièrement Usain Bolt sur son tee Shirt, Charleane Hunter de parents cubains et jamaïcains, s’est installée à une croisée de rues. La jeune femme qui se définit comme une « professional Face painting » pose des « gliiters » très festifs et le public adore.

Avant de se reposer dans les parcs les plus proches

Chaleur et famine conduisant à des points de restauration rapide,

Là-encore les trinidadiens ou les jamaïcains sont présents.

De Golborne Road, Kensal Green, Westbourne Park, Adela Street à Kensal Road, les déguisements ou costument différent mais l’ambiance du carnaval ne décroît jamais.

Parmi plus d’une centaine d’îles comme la Jamaïque avec son Tribe, les Duka Mas de la Dominique UK, les All Flags, les originaires de Montserrat, Trinidad et sa Soca massive, la Grenade, Curaçao, Saint-Vincent, Sainte-Lucie ou la Barbade,

La seule île des Antilles francophones, représentée dans le Carnaval de Notting Hill l’est  grâce à  Jean-Vincent Chardon avec sa formation Batuke qui défile au Carnaval ce lundi 28 août 2017.

Hors concours, le groupe fait la différence en associant des sons africains, comme la Kizomba et la musique traditionnelle des Antilles françaises.

Le Carnaval de Notting Hill est aussi la consécration de plusieurs mois de travail pour les danseurs et organisateurs et leurs prestations sont notées par les juges du Carnaval.

La fête est aussi pour tous, une opportunité de s’amuser soit en exhibant des tenues osées, sexy

Ou même, volontairement provoquant, mais toujours dans la bonne humeur

Avec des accessoires tendances, flashy ou fun.

Annoncés ensoleillés, les deux jours de carnaval, dimanche 27 et lundi 28 août sont une aubaine pour les fêtards !

Dès le début de la matinée, les premiers festivaliers ont donné le ton, libérés des contraintes quotidiennes, les groupes montraient leur envie de « tout lâcher », à l’instar des vidés de carnaval martiniquais ou guadeloupéens.

La Soca-dance aidant, les mouvements de bassin des fêtards n’ont pas manqué durant les défilés à pied, des scènes mimant des mouvements sexuels, flashées et filmées régulièrement durant les déplacements des danseurs et danseuses autour de Notting Hill.

Look fun, lunettes colorées, casquettes customisées,

Shorts ultra-courts paraient les femmes rondes ou maigres sans aucun complexe.

Le mot d’ordre pour ce rassemblement mondial reste le même depuis sa création :

« S’éclater et s’amuser  sans complexe ! ».

Voici un aperçu de la parade d’un groupe de la Caraïbe qui mélangeait les enfants et les adultes au Carnaval de Notting Hill, ce dimanche 27 août 2017.

Notting Hill Carnival 2017

C'news Actus Dothy

Publié par Antillesboxmail – Dothy sur dimanche 27 août 2017

Reportage à Notting Hill : Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy


Images et vidéo du Carnaval de Notting Hill : C’news Actus Dothy