Carnaval Haïti : Plusieurs personnes mortes électrocutées sur un char

Vues : 14

Au moins 20 personnes sont mortes électrocutées par un câble à haute tension, tôt ce mardi matin, et une quarantaine ont été blessées, pendant le défilé à Port-au-Prince, a annoncé le gouvernement haïtien.

C’est très tôt ce mardi matin aux environs de 2h48, que le terrible accident s’est produit durant le défilé du Carnaval à Port-au-Prince, à la rue Capois, haut lieu du carnaval, lors du passage du Char Barikad Crew, un groupe de rap local très populaire.

Selon une version, c’est la tête du chanteur du groupe qui a frappé un fil électrique. Selon une autre, l’électrocution est survenue lorsqu’une personne sur le char a utilisé un bâton pour soulever le fil, vraisemblablement pour que le char puisse passer. Ce qui aurait provoqué une immense boule de feu électrique foudroyant plusieurs personnes.

L’accident s’est produit alors que des milliers de carnavaliers se trouvaient dans les rues du centre-ville de la capitale. La panique aurait alors gagné la foule, faisant plusieurs blessés piétinés, selon des témoignages rapportés.

Sur son profil Twitter, Michel Mertelly, le président de la république d’Haïti, a exprimé ses condoléances aux victimes du drame.

Le site Primature République d’Haïti indique :

Partageant la douleur des familles touchées par ce drame, le Gouvernement de la République a pris la décision de suspendre les festivités carnavalesques sur toute l’entendue du territoire et de décréter 72 heures de deuil national  à compter du mercredi 18 février 2015 à 0:01 heure.

A cette occasion, le drapeau national sera mis en berne dans les édifices publics. Les stations de radio et de télévision diffuseront de la musique de circonstance. Une veillée sera organisée à la mémoire des disparus qui seront salués par des funérailles nationales le samedi 21 février 2015.

Le Gouvernement de la République et le peuple haïtien, fortement solidaires des familles éplorées en ces circonstances difficiles, saisissent l’occasion pour saluer la réaction prompte et efficace des forces de sécurité du pays et des secouristes.

Photo : abcnews.com