Catastrophe Naturelle : Lettre d’Alfred Marie-Jeanne au Ministre de l’intérieur

Vues : 2138
Intemperies-Martinique-Riviere-Pilote-PBK130

Suite aux intempéries qui ont frappé la Martinique ce vendredi 06 novembre, le député Alfred Marie-Jeanne, adresse au Ministre de l’intérieur, une lettre de demande de classement en catastrophe naturelle, qui pourrait concerner principalement les communes du sud, les plus touchées par le phénomène.

Lettre-de MARIE-JEANNE-au-1er-Ministre .jpg


3 commentaires :

  1. paindoux

    A maman La France ! Je croyais que ce monsieur était indépendantiste ? On m’aurait menti, alors (MDR)

  2. Roger de Jaham

    J’aime bien lire cette lettre d’un indépendantiste qui appelle au secours la France qu’il a passé sa vie à rejeter. Indépendantiste qui, par ailleurs, a été fonctionnaire de la France pendant toute sa carrière professionnelle, et qui aujourd’hui touche son importante rémunération de député de la France… Ay konprann !

  3. Pour ma part les appellations ne me troublent pas à la limite je trouve cela riche; par contre ce qui m'attriste c'est de voir que comme des cons nous ne faisons rien de cette richesse. Allez comprendre quelque chose c'est comme les Martiniquais qui p

    Pour ma part les appellations ne me troublent pas à la limite je trouve cela riche; par contre ce qui m’attriste c’est de voir que comme des cons nous ne faisons rien de cette richesse. Allez comprendre quelque chose c’est comme les Martiniquais qui passent leur temps à toujours mentir aux Guadeloupéens sur leur vrai misère.
    Moi chaque fois que j’entends des catastrophes en Martinique, me revient à la tête mon cher De Jaham le problème de la Terre.
    Où est la terre des NÈGRES en Martinique?
    Cette question où ce Problème là m’a toujours obligé de déclasser Cesair trop Aimé.
    Pour ce qui est de la France là encore De Jaham si toi tu avais ma fierté tu n’accepterais pas d’être un Dominé à perpétuité car même toi est sous classé par le Blanc France.
    Vive la Caraïbes

Les commentaires sont fermés