Ceregmia : Fred Célimène et Kinvi Logossah sanctionnés par le conseil de discipline de Toulouse


Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :
Vues : 17
ceregmia

Le conseil de discipline de l’Université de Toulouse 1 a rendu sa décision dans le volet disciplinaire du Ceregmia.

Les 3 hommes impliqués dans cette affaire, comparaissaient les 9 et 10 juin dernier devant La section disciplinaire du Conseil d’Administration de l’Université de Toulouse 1 Capitole.

Kinvi Logossah et Éric Carpin récoltent chacun un blâme. Quant à Fred Célimène, il lui est interdit d’exercer la fonction de directeur de recherche pendant 5 ans à l’Université des Antilles.

Des sanctions qui peuvent faire l’objet d’un appel dans un délai de 2 mois à compter de la notification de cette décision.

En ce qui concerne les millions d’euros de détournements de fonds européens, le conseil de discipline de Toulouse ne s’est pas prononcé. Il relève cependant, des « fautes supposées de nature financière dans la gestion du Ceregmia ».

Extrait Procès-verbal de la commission de Jugement concernant Logossah

logossah

Voir l’intégralité des procès-verbaux : Logossah et Carpin


3 commentaires :

  1. ppaindoux

    Ils sont revenus sur le campus comme si de rien n’était tout sourire et accompagnés de femmes et enfants !!
    Croyez-vous que les étudiants les prendront au sérieux et pourront étudier sereinement ?? Permettez-moi d’en douter.
    Je pense que le ministère aurait pu prendre une décision d’éloignement et donc les faire travailler ailleurs qu’en Martinique comme en Afrique pays d’origine de l’un d’eux.

  2. Tefnout

    Cette bande de malpropres n’a pas honte de revenir devant les étudiants accompagnés de femmes & enfants ??
    Sommes-nous en république bananière, provenance de l’un d’eux ?? Nos étudiants ne méritent pas ça.

  3. Fiereunpointcestout

    Arretons arretons les insultes gratuites! Moi j etais comme vous a vouloir mettre en prison ceux qui etaient cense voler….mais maintenants qu ils ont ete acquite pourquoi ne pas reconnaitre qu il y a eu faute de la part de la presidente… cela arrive! Vous n etes pas les juges alors ayons confiance au systeme. Ils ont ete acquite et fin de l histoire!

Les commentaires sont fermés