C’était au Zénith : «Sonjé Patrick Saint-Eloi» avec Le Grand Méchant Zouk 2017

Vues : 412

Un rituel pour les Antillais et leurs Amis, un rendez-vous important pour les membres du groupe Kassav, c’est le Grand Méchant Zouk au Zénith !

En dépit d’un problème de sonorisation qui aura duré toute la nuit, le concert du Grand Méchant Zouk a été un succès pour le public au Zénith. De nombreux internautes, l’ont dit, les spectateurs du Zénith ont beaucoup souffert des difficultés des organisateurs à proposer un son broadcast pendant les trois heures de spectacle.

Néanmoins, dans la salle c’était un public compréhensif mais surtout motivé qui a répondu à l’appel des artistes du Grand Méchant Zouk, plus de 6000 personnes sont venues  rendre un nouvel hommage au chanteur Patrick Saint-Eloi. L’artiste guadeloupéen, membre du groupe Kassav est décédé en septembre 2010, à l’âge de 52 ans, après une longue maladie.

Ce vendredi 20 octobre, autour des vedettes du groupe Kassav, toutes les générations d’artistes de la Caraïbe ont interprétés les titres phares du groupe dans lequel Patrick Saint-Eloi avait toute sa place.

Beaucoup d’émotion dans la voix de Pipo qui malgré son enthousiasme traduit dans sa voix, l’absence de son ami, de son frère. Le public étant également présent pour cet échange a comblé les attentes des stars du Grand Méchant Zouk.

Toute la nuit, les spectateurs de toutes origines, ont vibré en entendant les titres connus ou des nouveaux morceaux de la nouvelle vague antillaise.

C’est le cas du jeune Anthony Andrew (ci-dessous en pull blanc) qui remportait tous les suffrages à chaque apparition.

Aussi le « général », Richard Cavé, débarqué exprès à Paris, le chanteur du groupe Carimi a quitté son île, Haïti, pour contribuer à l’hommage rendu à Patrick-Eloi ce vendredi soir. Pour l’artiste haïtien, il était normal d’être là, de représenter Haïti, dire son : « One Love pour Patrick-Eloi »

Phylissia Ross (ci-dessous à droite), la chanteuse haïtienne qui vit aux States a marqué sa présence en participant à de nombreux medley où les choristes, Claudine Penon, Marie-Céline Chrone et Raymonia Moco donnaient le ton sur des morceaux cultes : « Chiré, Sé danm Bonjou, Bay Chabon, Ki Jan Kéfé, Limiè, Ballad Kreyol, Zoukamine, Mi Tchè Mwen, Kriyé »

Thierry Cham, Pascal Valot, Jean-Claude Naimro, Pascal Valot, Georges Décimus ont continué à chauffer l’ambiance avec un public conquis qui reprenait les morceaux favoris de « Pa Pi Bisoin Palé Zouké, Filé Zetwal, An Ba Chen La, Indeboulonab, Lesantiel, Fabiola, Palé Palé, Lesantiel ou Flash ».

Le final ce vendredi soir était féminin. Jocelyne Béroard, Marie-Céline Chroné, Tanya St Val et Méthi’s ont interprété «West Indies », un morceau touchant, émouvant dans ces voix de femmes pour ne pas oublier, l’un des chanteurs les plus appréciés des musiciens et l’un des plus aimés des antillais.

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/ Facebook Twitter C’news Actus Dothy

ZÉNITH DE PARIS …

Publié par C'news Actus Dothy sur mardi 24 octobre 2017

Images et vidéos C’news Actus Dothy
Merci à Guylaine Cléry (Manager de Tanya Saint-Val) et Karine Lagrenade (Kassav)


1 commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *