CFTU Mozaïk : Après une énième agression plusieurs lignes sont à l’arrêt

Vues : 557

Les agresseurs se sont-ils passés le mot ou alors est ce devenu une nouvelle façon de communiquer?

Une chose est sûre, c’est que ce sont d’abord les usagers qui paient les pots cassés, souvent des personnes âgées sans autre moyen de locomotion.

Cela entraîne aussi un climat d’insécurité chez les usagers mais aussi chez toute la population Ces agressions à répétition suivis de débrayages, d’arrêt de travail ou encore de droit de retrait auront nécessairement des répercussions négatives sur la santé économique de la compagnie foyalaise de transport urbain.

En raison de l’agression hier d’un conducteur de la CFTU sur la ligne Saint-Joseph Fort de France, plusieurs bus de la CFTU ne sont pas sortis du parc.

Ce mercredi 15 février, les lignes suivantes ne seront pas desservies 1, 2, 3, 11, 13, 19, 24, 25, 27, 29, 31, 32, 33, 211, 114, 320, 420, 421, 422 et 100.


2 commentaires :

  1. FOUMIROUGE

    Ce chauffeur a été agressé à l’occasion d’un problème de circulation.
    Il ne s’agit pas de la violence d’un usager….cette violence est celle que subit tout conducteur dans certains quartiers
    de Martinique….
    Pourquoi faire payer aux usagers qui ne sont pas concernés ?
    Je compatis avec ce conducteur qui a été tout de même blessé mais je ne comprends pas que dans ce cas précis ces conducteurs fassent prévaloir un droit de retrait ….
    S’ils ne respectent pas les usagers, la situation ne s’améliorera pas….

  2. sisou

    je déplore encore une fois cette agression. Les chauffeurs ont le droit de retrait certes, mais je ne pense pas qu’en mettant le réseau à l’arrêt ils vont trouver une solution. Il n’y a pas que les personnes âgées qui ont besoin du bus, sinon les chauffeurs travailleraient que deux ou trois fois par mois, il y a tous les actifs qui utilisent le bus chaque jour pour aller gagner leur pain. Je n’ai pas de solution mais j’aimerais que toutes ces agressions cessent pour que chauffeurs et usagers utilisent le réseau de bus en toute sérénité

Les commentaires sont fermés