« CFTU : Une situation catastrophique sur le réseau »

Vues : 1130

Par le Groupe Fok Sa chanjé de Fort-de-France :

« Près de trois semaines que les usagers de la communauté centre Fort de France, Schoëlcher, Saint-Joseph, Lamentin sont sans moyen de transport public à cause d’une paralysie du trafic, même si un protocole de fin de conflit a été signé ce week- end.

Visiblement pas satisfaisant puisque d’autres désaccords surgissent.
22 jours que les personnes les plus vulnérables économiquement, jeunes lycéens, étudiants, personnes âgées sont contraints au système D pour ce déplacer.

22 jours de souffrance de révolte, d’énervement parfois de résignation et surtout 365 jours à râler contre un service qui n’est pas satisfaisant.

C’est le ras-le-bol au niveau au niveau des usagers. C’est que le service à toujours fonctionné sur le mode de la débrouillardise de l’autorité organisatrice du transport depuis la GET. Entre sous traitants, co traitants et affrétés, c’est la confusion pour usagers et pou bon nombre d’observateurs.

Le groupe Fok sa chanjé comprend et soutient l’exaspération des usagers, met en garde le risque d’un désinvestissement des acteurs sur la question du transport public.

Fok sa chanjé soutient les commerçants en difficulté face à la ville déserte depuis 22 jours.
Le groupe Fok sa chanjé réaffirme la nécessité, l’urgence d’un transport collectif démocratique et efficace. Salue l’initiative des usagers qui s’organisent à travers les organisations.

Nous interpellons la direction de la CFTU, la Cacem, le Maire de Fort de France actionnaire de la CFTU pour qu’une solution viable soit trouvée.

Pour le groupe Fok Sa Chanjé : Marie-Laurence DELOR »

Aux dernières nouvelles, un accord a été signé hier soir (mardi 24 avril 2018) entre les différentes parties dans le conflit Mozaïk. La reprise du trafic est programmée pour ce jeudi 26. Espérons que cette fois-ci ce sera la bonne !!