Chikungunya : Tous les services de l’Etat se mobilisent

Vues : 4

DSC_1386

Ce vendredi, à la préfecture, s’est tenue une conférence de presse destinée à faire le point sur l’épidémie.
Une cellule de gestion suit l’épidémie de Chikungunya depuis le mois de janvier et se réunit chaque semaine. Il s’agit pour les membres de cette cellule – les services de l’État, de l’ARS et du Conseil général, élargie depuis quelques temps au Conseil Régional et à l’Association des maires – réunis autour du préfet, de faire le point sur la situation et les actions prévues pour une remobilisation générale pour lutter contre le moustique et l’évolution de l’épidémie.

DSC_1377

Sept mois après le début de l’épidémie, qu’en est-il?
Si l’épidémie qui nous touche depuis le mois de décembre 2013 s’est généralisée, notons tout de même qu’elle demeure stable.
En effet, selon l’ARS, le nombre de visites, à domicile ou en cabinet, ainsi que les données des passages aux urgences pour suspicion de Chikungunya ne marquent pas de changement notable.

DSC_1379

Quelles actions sont menées ou le seront afin de tenter l’éradication du fléau?
Outre les actions de sensibilisation, les distributions de répulsifs et autres actions diverses déjà menées auprès de la population, tous les services de l’Etat se mobilisent. En effet, pas moins de 38 personnes formées à la lutte anti-vectorielle sont prises en charge par l’ARS et le Conseil Général. Des pulvérisations continuent d’être réalisées dans les quartiers. 26 volontaires du Service Civique sont mobilisés afin de réaliser des actions de prévention en porte à porte, réalisant en moyenne 400 visites par semaine.

Le Conseil Général, chargé de la suppression des gîtes, participe financièrement à la 1ère campagne de communication et distribue déjà, entre autres, des flacons de répulsifs; une action qui sera reconduite et élargie à plusieurs établissements.

Depuis le passage au stade épidémique, le préfet qui pilote la lutte contre le Chik réunit une cellule de gestion composée du Conseil Général, de l’Association des Maires, de la DEAL, des Forces Armées, de l’ARS, du CHU, du Rectorat, etc; cellule qui se réunit tous les 15 jours.

Le préfet tient à démentir un certain nombre de préjugés et de rumeurs concernant cette épidémie, et rappelle que chacun de nous doit prendre part aux actions d’éradication du virus.

Écoutez la réaction de Mr Chauvet, du Conseil Régional, au micro de PBK : Point press épidémie Chik – Camille Chauvet – 04 07 2014 PBK

Photos et interview : DFS Photo