Chouk Bwa Libète (chants et danses inspirés du vodou) est au Festival International de Jazz de Montréal

Vues : 135

Du 28 juin au 8 juillet, plus de 350 concerts de jazz sont programmés à Montréal dans différents lieux de la ville, la plus peuplée du Canada.

Celui du groupe haïtien de Mizik Rasin « Chouk Bwa Libète » est prévu le jeudi 6 juillet à la scène Hyundai sur l’Esplanade Clark, angle Clark et De Montigny.

Les membres du groupe « Chouk Bwa Libète » vivent aux Gonaïves (berceau de l’indépendance d’Haïti), une région bercée par le vodou.

« Chouk Bwa Libète » s’inspire du vodou pour les rythmes, les chants et les danses du groupe Mizik Rasin. Mizik Rasin traduit les racines arrachées d’Afrique et qui ont été secrètement replantées en de nouvelles terres, celles antillaises.

Les chansons de « Chouk Bwa Libète » mêlent les thèmes du vodou et des textes du compositeur et arrangeur haïtien Jean Claude Dorvil qui décrivent le quotidien des paysans en Haïti.

« Chouk Bwa Libète » maîtrisent plus de 90 rythmes d’Afrique. Des sons répertoriés au panthéon rythmique vodou, congo, nago ou dahomey.

Vous pourrez apprécier les sons traditionnels d’Afrique et d’Haïti, le jeudi 6 juillet 2017 à partir de 20 heures à l’Esplanade Clark au Festival International de Jazz de Montréal.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy
ImagesFestival International du Jazz de Montréal