Chris Brown libéré contre une caution de 250 000 dollars


Publié dans : Actualites, Monde
Mots clés :
Vues : 1211
chris-brown-relache

Le chanteur Chris Brown été arrêté hier mardi 30 août. Il a été libéré dans la soirée contre une caution de 250.000 dollars (environ 220.000 euros), indique le greffe du comté de Los Angeles.

Le chanteur américain de R&B est soupçonné d’avoir agressé avec une arme à feu, une jeune femme qui lui rendait visite à son domicile. Mais Chris Brown, n’a pas été formellement inculpé.

Après avoir été relâché, son avocat, Mark Geragos, a tweeté un message expliquant que les accusations contre son client étaient infondées.

Avant son arrestation dans la soirée, la situation s’est éternisée quasi toute la journée. Dans un premier temps Chris Brown a refusé de laisser entrer la police à son domicile, sans un mandat de perquisition. Pendant que les policiers attendaient dehors, il a posté un coup de gueule sur Instagram, clamant son innocence et dénonçant les violences policières contre les Noirs dans une vidéo.

Vous devez arrêter ce jeu où vous faites de moi le Méchant ici, comme si je devenais fou. Ce n’est pas le cas. Quand vous allez recevoir le mandat (de perquisition), vous allez monter (chez moi) et vous n’allez rien trouver, bande d’idiots. Vous êtes le pire gang du monde, vous la police. Vous tuez les noirs, tout ça doit s’arrêter. Je suis innocent. Je vous déteste …

Hier, dans l’après-midi, la police avait fini par perquisitionner son domicile de rêve de Tarzana, dans l’agglomération de Los Angeles.

chris-brown-libere

Quand à la jeune femme liée à cette affaire, Baylee Curran, elle est recherchée à New York dans le cadre d’un vol d’un sac à main de luxe qui a eu lieu dans un hôtel prestigieux en 2013, révèle TMZ. Un incident qui pourrait être important dans le cas de Chris Brown , parce que la victime présumée a déclaré aux autorité que c’est un bijou de luxe qu’elle admirait chez le chanteur qui a tout déclenché mardi matin.

Julie V.

Photo : Instagram / TMZ


1 commentaires :

Les commentaires sont fermés