Christiane Taubira invitée au Pitt à Pawol de l’Association Grand Balan

Vues : 275
20160508_180836

« Le comédien dit les mots des autres, il est en quelque sorte un passeur ». Une définition juste et fine qui exprime le travail des deux comédiennes Yasmina Ho-You-Fat et Mylène Wagram. Les deux femmes de Guyane et de Martinique ont invité Christiane Taubira dans leur dernier Pitt à Pawol. Elles ont lu des extraits de son ouvrage « Mes météores », des textes qui retracent  les sentiers difficiles de la Loi Taubira, dite Loi 2001. Une  Loi qui reconnaît la Traite et l’Esclavage pratiquées sur les populations d’origines africaines , amérindiennes et indiennes, comme crime contre l’humanité.

20160508_182008

Au bout d’un long chemin, torpillé, miné, déblayé parfois, Christiane Taubira, alors députée de Guyane (1993 à 2012), raconte dans ce livre publié en 2012 comment s’organise les propositions de Loi dans les Arènes politiques françaises. Dans « Mes météores : combats politiques au long cours », elle démontre avec des mots tantôt rugueux ou ironiques comment le passé esclavagiste a engendré des délits sur une population opprimée et réduit à l’état servile comme des marchandises. Christiane Taubira, dans cette démarche estime que c’est un devoir de rétablir ces faits historiques et de les faire  reconnaître comme ce qu’ils sont, des crimes contre l’humanité.

20160508_195132

Avec précision et talent l’ancienne Garde des Sceaux du Gouvernement de Manuel Valls nous fait revivre des moments forts de cette bataille parlementaire. Christiane Taubira, à la fin du Pitt à Pawol était attendue pour une séance de dédicace.

20160508_195112
Les deux comédiennes Yasmina et Mylène ont mis en scène cet épisode politique, au Théâtre Adyar. Avec fraîcheur, émotion ou rudesse, elles ont théâtralisé sans excès le combat de l’ancienne ministre française, femme guyanaise ou afro-descendante, dans les couloirs de l’Assemblée Nationale à Paris. Remake d’un combat politique houleux au Pitt à Pawol de Yasmina Ho-You-Fat.

20160508_181033

Yasmina Ho-You-Fat est la fondatrice du Pitt a Pawol. Un espace littéraire, d’échanges et de rencontres organisé à partir de lectures, de musique et de débats . En cette période du Mois de mai, période de commémorations diverses de l’abolition de l’esclavage, la comédienne guyanaise a voulu, en recevant l’ancienne Ministre (2014-2016), rappeler ce qu’à pu être le champ de discussion de cette femme militante politique et de fort caractère. 

20160508_200027

Mario Canonge et Annick Tangorra ont aussi soutenu ce Pitt avec des apparitions musicales discrètes. Des notes de mélodies courtes de Miles Davis, Keith Jarreth, Billy Hollidays, Bob Marley ou de musiques traditionnelles des Antilles ont adouci les lectures des comédiennes Yasmina et Mylène Wagram.  

20160508_200843

Des artistes et invités connus se sont déplacés, Firmine Richard, Marie-Anne Mathéus, Guy Deslaurier (cinéaste et membre du Grand Balan).

20160508_180132

Véronique Kanor (écrivaine) ainsi que des personnalités des médias dont Gabrielle Lorne de France Télévisions.

20160508_180634

Nous avons rencontré une des comédiennes de ce Pitt à Pawol de Christiane Taubira. Mylène Wagram, originaire de Martinique, elle a participé à l’élaboration de ce projet.

« Après avoir fait une lecture du livre, et extrait les temps forts, les deux comédiennes ont fait un premier montage. Ensuite il fallait trouver des articulations des raccords, pour fluidifier les extraits retenus ». Un témoignage par vidéo a aussi été choisi, où l’on voit Christiane Taubira dans l’Hémicycle, défendre sa proposition de Loi. La comédienne-lectrice ce soir, Mylène Wagram espère que ce montage a permis de comprendre les étapes de fabrication de cette Loi Taubira.

20160508_195812

« A part le fait indéniable que l’esclavage et la traite négrière sont des crimes contre l’humanité, l’objectif était aussi de montrer sur la scène du Théâtre Adyar, dans le ton et la gestuelle et la musique, le combat titanesque de l’écrivaine-ministre face aux députés français hostiles ou bienveillants face à ce projet politique ».

20160508_192040

La Loi Taubira déposée le 22 Décembre 1998 (N°1297), a été votée le 21 Mai 2001 (Loi 2001-434), elle reconnait la traite et l’esclavage comme crimes contre l’humanité. (Reportage Dorothée Audibert-Champenois – Photos Dothy A-Ch)

Ecoutez Mylène Wagram. La comédienne répond à Dorothée Audibert-Champenois qui l’interroge sur le rôle du comédien dans ce genre d’exercice théâtral un brin pédagogique : « Il est plus facile d’entendre que de lire, quelquefois c’est une autre façon de sensibiliser les spectateurs...» :