Christiane Taubira s’attaque à la délinquance aux Antilles

Vues : 17

Portrait de Christiane TAUBIRA, Garde des Sceaux, ministre de la Justice. Chancellerie le 6 juin 2012

Christiane Taubira, Garde des sceaux et ministre de la Justice a publié ce lundi 2 janvier, une circulaire de politique pénale pour lutter contre la violence aux Antilles. Adressée aux procureurs généraux de Basse-Terre et de Fort-de-France, elle y fixe ses orientations contre la délinquance et entend renforcer les mesures pénales pour favoriser un meilleur développement économique sur les départements de Martinique et de Guadeloupe.

Les territoires de Guadeloupe et Martinique connaissent la persistance d’une délinquance violente contre laquelle le gouvernement entend lutter avec détermination.

La Garde des sceaux Christiane TAUBIRA a adressé, ce jour, aux procureurs généraux de Basse-Terre et de Fort-de-France une circulaire de politique pénale territoriale qui fixe des orientations fortes. Les quatre objectifs en sont la réduction des violences, la maitrise de la surpopulation carcérale, le renforcement de la lutte contre la criminalité financière et organisée et la préservation de la richesse du patrimoine naturel.

Cette mobilisation de l’institution judiciaire et de l’ensemble des services de l’Etat doit  trouver son écho dans celle de toutes les forces vives locales, des acteurs locaux institutionnels et du tissu associatif au premier chef.

La sécurité est une production collective dans laquelle la justice prend toute sa part.

La tranquillité publique à laquelle aspirent légitimement les Antillais est le préalable à un développement économique harmonieux propre à assurer un avenir positif à ces territoires.