Cinéma : La Martinique et la Guadeloupe récompensés au « Prix de Court » 2017

Vues : 261

Avec « Féfé Limbé », le court-métrage de Julien Silloray et trois courts-métrages primés, la Guadeloupe a été le grand vainqueur du Festival Prix de Court, ce samedi 18 février au Palais des Congrès de Madiana. Mais deux jeunes réalisateurs, Evans-Alexandre Martot et Léa Lagier prouvent qu’en Martinique, les talents existent. Ils remportent le Prix du Public et le Prix École.

Pour sa huitième édition, l’événement qui s’est déroulé en Martinique avait un Jury d’exception pour départager 23 films en lien direct avec les Antilles (Martinique/Guadeloupe) et la Guyane.

Entourés d’Ingrid Jean-Baptiste (réalisatrice et actrice), d’Alain Agat (écrivain et scénariste), de Sébastien Onomo (cinéaste et réalisateur) et d’Olivier Escriva (journaliste et producteur à TF1), c’est le journaliste-producteur martiniquais Harry Roselmack qui a eu l’honneur de présider le Jury du « Prix de Court » des Antilles-Guyane 2017.

Le Festival du « Prix de Court » qui s’installe à tour de rôle dans les trois territoires, projette les films sélectionnés simultanément en Guadeloupe, en Guyane et en Martinique.

Sous le regard du créateur du Festival, Daniel Robin, le Jury a remis les différents Prix aux lauréats présents au Palais des Congrès. Dans cette salle à Madiana (Schoelcher), était malheureusement absent Julien Silloray. Le jeune réalisateur remporte le » Prix de Court » 2017 et le Prix d’interprétation. Le coup de cœur du Jury sera un film de Guadeloupe « Nightmare before wedding ». Avec beaucoup de talent, la cinéaste Fabienne Orain-Chomaud a adapté en créole le conte « d’Alice au pays des merveilles ». Elle a par ailleurs remporté le Prix du meilleur court-métrage caribéen en juin 2016 (Rencontres Cinéma Martinique) avec comme actrice principale de son film, la talentueuse Karine Pédurand.

Le Prix de Court : Julien Silloray « Féfé Limbé ». A soixante cinq ans Féfé vit son premier chagrin d’amour – Guadeloupe.

Le Prix du Meilleur Espoir : Hugo Rousselin « Viré », c’est le parcours initiatique d’Isaac en quête de ses origines- Guadeloupe.

Le Prix du Public : d’Evans-Alexandre Martot « Dominant & Dominé », le jeune martiniquais de 23 ans est récompensé pour son tout premier film – Martinique

Le Prix spécial du Jury : Laurent Tanguy « La Traversée » – Guadeloupe

Le Prix section école : Léa Lagier et Malick Doré « Life Note » Martinique

Le Prix d’interprétation : Pierre Valcy pour son rôle dans « Féfé Limbé » – Guadeloupe

Mention spéciale du Jury : Fabienne Orain-Chomaud « Nightmare before wedding » – Guadeloupe.

Les membres du Jury, dont le Président Harry Roselmack, ont quitté la Martinique satisfaits de cet évènement cinématographique qui a encore permis de révéler de nouveaux réalisateurs antillo-guyanais.

Seule femme du groupe, la martiniquaise Ingrid Jean-Baptiste s’est dite « heureuse d’avoir partager ce festival avec le public martiniquais ». La jeune antillaise est rentrée à New-York, actrice et réalisatrice, Ingrid Jean-Baptiste est aussi la fondatrice du Chelsea Film Festival de New-York.

En Martinique, membre du Jury au côté d’Harry Roselmack du 15 au 18 février, la new-yorkaise d’adoption regrette que le « Prix de Court » soit si peu médiatisé car selon elle c’est : « Un Festival extraordinaire, qui mérite que la presse internationale soit plus présente afin de couvrir l’événement et donner une visibilité outre-atlantique. »

La réalisatrice martiniquaise sera bientôt à Paris. Elle est sélectionnée pour le « Prix du public » aux Trophées des Français de l’Étranger qu’organise le « Petit Journal.com« . Le Prix sera remis au mois d’avril, lors d’une cérémonie officielle de remise des médailles qui aura lieu au Ministère français des Affaires étrangères à Paris.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy
PhotosFacebook I.J-B/Capture d’écran