Cinéma : « Ouvrir La Voix », le premier film d’Amandine Gay, donne la parole aux Femmes Noires d’Europe

Vues : 197

Le premier long métrage de la réalisatrice Amandine Gay « Ouvrir La Voix » sortira sur les écrans dès le 11 octobre 2017. Le documentaire de 2h02 interpelle sur les problématiques sociétales, raciales et sociales que les Afro-descendantes noires d’Europe francophone affrontent dans les sociétés francophones en Europe.

Sans l’aide financière du Centre National du Cinéma (CNC) mais grâce à une levée de fonds conséquente, Amandine Gay a pu démarrer le tournage de son documentaire « Ouvrir la Voix », au mois d’avril 2014.

Dans ce film, qui se termine en 2016, la jeune femme née sous X et adoptée, a réuni 24 femmes, 24 Afro-descendantes, citoyennes, militantes, ingénieures, chercheuses ou blogueuses. L’objectif était de les entendre parler de « leur identité de femme Noire en France ».


Le documentaire produit par Bras de Fer Production a été récompensé le jeudi 29 juin 2017, par un « Out d’or » de la création artistique. Devant de nombreuses personnalités étonnées dont Lilian Thuram, Rokhaya Diallo, Roselyne Bachelot, Claire Chazal ou Christophe Beaugrand, Rébecca Chaillon en sous-vêtements, a reçu prix d’Amandine Gay. Elle a tenu à transmettre ce message afroféministe de fierté des Noirs : « Je suis afro et j’en suis fière ».

Militante, Amandine Gay se définit (quand on l’interroge) comme « afro-descendante, Noire, née sous X, Afroféministe, pansexuelle, anticapitaliste, antiraciste, anti-hétéronormativité, agnostique, Afropunk, pro-choix (avortement, voile, travail du sexe), body-positive » .


Amandine Gay vit à Montréal (Canada). La jeune femme est diplômée de l’institut d’Études politiques de Lyon en communication, puis du conservatoire d’Art dramatique de Paris 16e, qu’elle intègre en 2008. Après ses études, Amandine est devenue comédienne, là où elle a constaté des distorsions professionnelles notoires comme les rôles systématiquement données aux Noirs.

Dans « Ouvrir la Voix » . 24 femmes témoignent, dans des récits intimistes, du jour où elles se sont découvertes noires et qu’elles se sont rendues compte qu’elles se heurtaient à de multiples discriminations, en tant que femmes, en tant que noires et en tant que femmes noires. Elles évoquent leur passé, leur milieu social, leurs origines, le rôle de leur famille, leur quotidien et leurs modes de résistance aux stéréotypes auxquels elles sont régulièrement renvoyées. Elles racontent leur résistance pour poursuivre et choisir leurs études, leur métier, le lieu où elles entendent vivre comme elles le souhaitent, en dépit des préjugés, du racisme, de la violence dont elles sont victimes et des milieux d’où elles viennent. (Bondy Blog, partenaire média d’Ouvrir la Voix réalisé par Amandine Gay).

Mardi 3 octobre 2017, Une projection du film en avant-première est prévue à 20h au cinéma du Figuier Blanc à Argenteuil en présence de la réalisatrice Amandine Gay. Cette projection sera suivie d’un débat.

Mardi 19 septembre, Amandine Gay présentait son documentaire sur Nova le Grand Mix dont voici le lien : http://www.novaplanet.com/…/episode-amandine-gay-pour-ouvri…

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images et source : Facebook/AJL/AmandineGay/BlogBondy


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *